Accueil Vivre tout simplement - Par Martin Gagnon Vivre tout simplement

Vivre tout simplement

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Ne croyez-vous pas que nos ennemis se frotteraient les mains en apprenant que notre ressentiment envers eux nous épuise, nous fatigue et énerve, nous fait apparaître des rides, affaiblit notre cœur et, probablement, abrège notre vie ?

Si nous ne pouvons aimer nos ennemis, si nous ne pouvons être bons pour eux, soyons au moins bons pour nous-mêmes. Aimons-nous suffisamment pour ne pas leur permettre de devenir les maîtres de notre bonheur, de notre santé, et jusqu’aux rides de notre visage. Comme l’a dit Shakespeare:

Garde-toi bien de chauffer, pour ton ennemi, une fournaise si brûlante qu’elle risque de roussir tes propres vêtements

Peut-être ne sommes-nous pas suffisamment au-dessus des faiblesses humaines pour pouvoir aimer nos ennemis, mais, par égard pour notre santé et notre bonheur, pardonnons-leur et oublions-les. /

C’est ce que nous avons de mieux, et de plus sensé, à faire. « Être victime d’un vol, d’une injustice, ce n’est rien, a dit Confucius, à moins que nous ne continuions à y penser. »

Le fils du général Eisenhower* a dit de son père qu’il ne nourrissait jamais de ressentiments. « Oh, non, Papa ne perdrait pas une seule minute à penser à des gens qu’il n’aime pas.

*Général Eisenhower : président des États-Unis de1953 à 1960.

Un vieux proverbe dit qu’un homme incapable de se mettre en colère est certainement stupide, mais que l’homme qui ne se met jamais en colère est indiscutablement un sage.

«Tout savoir, c’est tout comprendre, et cela ne permet plus de juger, ni de condamner.» Alors, plaignons-les et remercions Dieu de ne pas leur ressembler trop.

Cliquez ici pour voir les publications passées du recueil.

Suite du recueil «Vivre tout simplement» à venir dans trois jours…

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Martin Gagnon
Originaire de Lac-Humqui au Québec, il y a quelques années, j’ai rédigé un recueil pour mes garçons. Au travers de cette publication, j’ai voulu présenter à mes fils ma façon de voir la vie et ma compréhension de certains textes tirés ici et là au cours de mes lectures. Je vous présente ce recueil en petites portions aux trois jours, bonne lecture!
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message