La Ville de Berlin menace de couper les vivres à un centre d’aide pour les femmes après avoir découvert qu’on y donnait des cours de strip-tease.

Le centre Frauenkreise reçoit une subvention annuelle de 94 000$ CAN. écrit le magazine Spiegel.

Une strip-teaseuse professionnelle, Viola Vogt a donné des cours à plusieurs femmes âgées entre 18 et 50 ans.

Selon mademoiselle Vogt, le strip-tease est une belle façon de s’exprimer pour les femmes et elle ne voit pas pourquoi on les empêcherait de suivre des cours.

Une porte-parole de l’administration, Sabine Bangert, affirme ne pas être contre les cours, mais pas aux frais des contribuables.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 8 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 8 March 2021 par › Planète Québec

    A la pharmacie

    Le soir, quand les pharmacies sont fermées, les boîtes se parlent entre elles sur les tablettes. V...Readmore
  • 7 March 2021 par › Planète Québec

    Encore quelques pensées… (suite)

    L’homme a créé Dieu, le contraire reste à prouver (S.Gainsbourg) L’avenir n’est...Readmore