En Angleterre, durant la Seconde Guerre mondiale, les chats ont largement contribué à sauver leurs maîtres des bombardements. Comment? Lorsque les avions ennemis arrivaient dans la région, aucun système d’alarme n’avertissait les résidents à temps. Ils devaient donc se mettre à l’abri à la dernière minute. En observant leurs chats qui devenaient agités peu avant les bombardements, ils ont réalisé que ceux-ci avaient une ouïe beaucoup plus développée que la leur. Les chats peuvent déceler les ondes à haute fréquence qu’émettent les avions, ce qui leur permet de se mettre à l’abri plus rapidement. Leur comportement étrange était devenu un signal d’alarme pour les civils. Les chats ont donc contribué à sauver beaucoup de civils anglais.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 19 April 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 19 April 2021 par › Planète Québec

    Tarzan

    Jane rencontre Tarzan dans la jungle. Elle est aussitôt très attirée par sa bestialité. Alors qu...Readmore
  • 18 April 2021 par › Planète Québec

    Encore et encore

    Comble de la méchanceté pour un paysan? Battre la campagne. Comble pour un pêcheur chauve? Pêche...Readmore