Les opposants à l’ouverture du sex shop Direct Pleasures, dans le village de Barnsley, en Angleterre, ont abandonné leur campagne lorsqu’ils ont réalisé qu’elle avait pour effet d’augmenter l’achalandage du commerce.

Depuis l’ouverture, en avril dernier, écrit le Sheffield Star, une douzaine de personnes défilaient devant la boutique avec des pancartes. Avec l’usure, devant le peu d’effet de leur campagne, le groupe s’est rétréci comme une peau de chagrin et ils n’en restaient que quatre en août.

Et voilà que le dernier carré annonce qu’il abandonne devant l’achalandage qui augmente régulièrement.

Jacqueline Ashley, la propriétaire de la boutique, affirme avoir atteint le seuil de la rentabilité deux fois plus vite que pour son autre sex shop, à Doncaster. “On ne pouvait pas rêver d’une plus belle puclicité”!
😉

Les opposants cherchent d’autres moyens pour faire fermer la boutique.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 5 March 2021 par › Planète Québec

    Sur le balcon

    C’est samedi après-midi et les parents ont une sacrée envie de “jambes-en-l’air&...Readmore
  • 5 March 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 4 March 2021 par › Planète Québec

    Confusion

    La pratique, c’est quand ça marche, mais que l’on ne comprend pas. La théorie, c’...Readmore