Un Croate a été condamné à cinq mois de prison pour une bataille à cause d’un vibrateur

Mate Baban, de Split, en Croatie, a offert un vibrateur comme cadeau pour son partenaire. Déception terrible, lorsqu’il a installé les piles, le vibrateur a refusé de fonctionné.

En rage, il est retourné au sex shop pour être remboursé. Pas question lui a-t-on, dit, c’est un défaut du manufacturier et tu devras demander au manufacturier de le remplacer. (Ce qui, entre nous, est presque impossible).

Devant le refus, Baban s’est emparé d’un modèle identique et s’est enfui. Le vendeur l’a rattrapé et lui a administré une raclée.

“Je n’ai rien volé a dit Baban au juge puisque j’avais laissé l’appareil défectueus sur le comptoir. Je voulais tout simplement un remboursement.”

Le juge l’a condamné à la prison pour assaut mais il lui a permis de garder le vibrateur car le vendeur aurait dû le rembourser.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Prouesses

    Un Italien, un Français et un Québecois racontent leurs prouesses amoureuses. – Moi, dit dit...Readmore
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Beaucoup de vent

    Hydro-Québec procédait hier à l’ouverture des soumissions éoliennes à la suite de son app...Readmore
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore