Bon matin, chères lectrices et chers lecteurs,

Ce matin, pour ceux et celles qui croient encore à la prière, qui sont encore croyants, voici…
…………………………………………………….

Mon Dieu, écoute ma prière…
Toi, le plus Grand que moi, que nous…
Tu le sais très bien…
À chaque année, je te reviens avec ma prière personnelle, traditionnelle…

Lorsque vient le temps de l’Avent
Je m’assois et je réfléchis.
Je compte nos petites et nos grandes bénédictions!

Impensable pour moi, pourtant très souvent ingrate, de ne pas te remercier en ces jours de festivités…
Je t’écris donc des mots de reconnaissance
Et le vingt-cinq décembre, je partage ma lettre avec mon mari, mes enfants, mes petits-enfants.

Je me répète Noël après Noël…

Merci Seigneur pour cet « être ensemble » familial…
Merci pour ce nouveau bébé
Merci pour ce voyage réalisé à Vancouver ou à Genève
Merci pour notre santé
Merci pour mes frères, mes sœurs, merci pour mes ami.e.s
Merci d’être là au cœur de nos vies.

Sur fond de musique de réjouissance
J’ai cuisiné le ragoût et l’odeur de clou, de girofle et de cannelle parfume notre foyer.
J’ai cherché le petit cadeau qui ferait plaisir à Pierre, à Myriam ou à Florence…
J’ai envoyé des cartes de souhaits à la parenté, j’ai préparé des surprises pour les voisins…
Et j’ai bonne conscience, j’ai porté mes dons à la guignolée…

Mais, tu le sais, si Noël est la plus belle de toutes les célébrations annuelles, abondance et surabondance,
C’est aussi la plus triste… la plus cruelle, la plus redoutée
Celle qui met en relief une trop dure réalité…

Je me demande…
Comment festoyer lorsque dans la chambre d’à côté
Des enfants pleurent, le ventre affamé.
J’entends des prisonniers, seuls, sangloter
Je vois à la télé… des mamans de pays éloignés, aux bras vides et au cœur endeuillé…
Je lis dans les journaux que des vieillards sont maltraités
Et je sais qu’une telle est déprimée, que l’autre souffre d’un cancer terminal, que mon collègue a perdu son travail, que la femme au coin de la rue s’est faite assassiner.

Il y a longtemps déjà, lorsque j’étais fillette, je t’implorais de prendre soin de mes parents…

Plus tard, en 1984, je Te priais pour l’Éthiopie… tu te souviens?
Mes ados avaient même accepté de sacrifier leurs bas de friandises pour venir en aide aux Tiens qui souffraient d’une grande famine…
Et puis, nous t’avons demandé de veiller sur les Salvadoriens…
En 1996, je m’unissais à ces pauvres personnes qui dormaient dans la terreur du Rwanda…
Au fil des ans, je t’ai demandé grâce pour les Péruviens, les Colombiens… je t’ai supplié d’épargner Sarajevo…
En 1998, je commençais ma prière avec….
« En Irak, présentement, il y a des mères qui pleurent…» Et bien, à la veille de 2005, tu le sais, en Irak, les larmes continuent à couler…
Oui, je t’ai prié pour les orphelins, pour les pauvres, pour les Haïtiens, pour les prisonniers et les mal-aimés… mais en vain!

Comme je voudrais bien ne parler que de bonshommes de pain d’épice, de gingembre, de décorations pour l’arbre, du Père Noël et du feu dans la cheminée.

Où es-tu mon Dieu? Quelle est cette paix de cimetière qui s’abat sur le monde une fois par année? À quand Ta paix? La Tienne… la paix vivante et vraie choisie par des hommes et des femmes, debout devant Toi?

Je sais, je sais… Tu n’es pas un magicien…
Et Tu comptes sur nous, sur notre liberté, sur notre Bonté…

Mais enfin! Puisses-tu venir au monde dans nos cœurs le plus tôt possible… crois-moi, ça presse.
Il faut cesser de Te voir « petit Jésus de plâtre »…
Il faut te reconnaître AMOUR incarné…

Et puis, ce serait trop facile de Te blâmer… de Te tourner le dos, de se laver les mains…

Cette année, je veux rire et chanter comme jamais auparavant… répandre la joie de vivre partout dans l’Univers…
Vivre un vrai Noël… la Nativité… Ta venue sur cette pauvre Terre blessée.
« Venez divin Messie… » Tu nous entends chanter?

Cette année… ma prière, j’ai décidé de la faire avant le 25 décembre… je t’en ferai une à tous les jours de l’année s’il le faut… car la misère doit cesser… Assez!

Alors ce soir, comme mes mots et mes prières ne suffisent point du tout, ça devient évident,
je te demande de donner le secret de Ta parole aux auteur.e.s de la planète… afin que leurs écrits deviennent espérance et beauté et que leurs mots rayonnent de sagesse et de lumière…

Tu comprends?
Je voudrais tant pouvoir souhaiter un
« Joyeux Noël »
à toute l’humanité.
……………………………………………………

Tendresse,
Lysette

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 7 March 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 7 March 2021 par › Planète Québec

    Encore quelques pensées… (suite)

    L’homme a créé Dieu, le contraire reste à prouver (S.Gainsbourg) L’avenir n’est...Readmore
  • 6 March 2021 par › Planète Québec

    Encore quelques pensées…

    Hé! Hé! Il est tellement paresseux qu’il dort debout pour éviter d’avoir à se lever ...Readmore