Si votre coeur d’écologiste entre en fibrillation en voyant de gros véhicules utilitaires, imaginez que bien des édifices publics âgés de 20 à 60 ans sont plus polluants encore, mais ça ne paraît pas.

Les gouvernements doivent alors dans de grands programmes de conservation de l’énergie, et miser sur le développement durable et l’efficacité énergétique.

L’augmentation des prix de l’huile à chauffage et du gaz naturel force les gestionnaires à bouger. En plus, depuis un an, le gouvernement du Québec a ajouté la notion de développement durable à ses exigences.

Prenons l’exemple d’un projet comme celui à l’Hôpital général de Montréal, les travaux de 15 millions $ ont amené des économies récurrentes d’environ 2 millions $ par année, de sorte que les économies rentabiliseront le projet sur sept ans.

Si certains projets peuvent être simples à réaliser, il en va tout autrement avec de vieux édifices comme les hôpitaux qui ont été agrandis, rénovés, transformés avec les années.

Tous les travaux doivent être faits sans arrêt des activités et selon des critères très précis, même sévères lorsqu’ils touchent les blocs opératoires.

Souvent, il y a des systèmes de chauffage à la vapeur inefficaces, mais le remplacement devient très problématique. Les ingénieurs doivent être inventifs pour mettre en place des solutions efficaces sans trop déranger.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 7 May 2021 par › Planète Québec

    Déodorant

    Une blonde entre dans une parfumerie. Elle demande du déodorant pour son mari. – Il utilise l...Readmore
  • 7 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 6 May 2021 par › Planète Québec

    Changement de rôles ?

    Que serait-il arrivé si les rois mages avaient été des femmes? * Elles auraient demandé leur rou...Readmore