Le Centre d’études internationales Munk de l’Université de Toronto propose une loi type pour prévenir les prélèvements massifs d’eau douce au Canada.

Le panel d’experts propose d’interdire l’utilisation ou le détournement des eaux d’un bassin hydrographique vers l’extérieur de ce bassin.

« Il faut prévenir les possibilités que l’eau devienne une commodité qu’on va exploiter pour des fins autres que la vie humaine. – Clifford Lincoln, membre du Conseil sur les questions de l’eau au Canada »

La seule mesure concrète prise par le gouvernement fédéral pour protéger l’eau au pays date de 2002 et elle ne protège, selon les experts, que 10 % des ressources d’eau du territoire canadien.

L’ancien ministre québécois de l’Environnement, Clifford Lincoln, insiste sur l’importance de la protection de l’eau potable. À son avis, l’exportation de l’eau ne serait pas rentable.

Le projet de loi type présenté par le Centre Munk est accueilli favorablement dans les cercles écologiques. Le directeur des campagnes nationales du Sierra Club, Jean Langlois, estime que le travail est « sérieux » et « bien pensé ».

La prochaine étape consiste à entamer le dialogue avec les gouvernements provinciaux, les communautés autochtones et les collectivités canadiennes, dans le but d’exiger l’adoption d’une telle loi par le gouvernement fédéral.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 25 February 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 25 February 2021 par › Planète Québec

    Chez le médecin

    Le gars rencontre son médecin. – Hum. Hum. J’ai une très mauvaise nouvelle à vous app...Readmore
  • 24 February 2021 par › Planète Québec

    C’est l’amour…

    Une dame est dans le coma depuis quelque temps. Un jour son mari lui caresse le sein gauche et, à s...Readmore