Les eaux d’égouts du fleuve Saint-Laurent contiennent de faibles concentrations de médicaments avant d’entrer dans l’usine d’épuration de Montréal, ont révélé des chercheurs de l’Université de Montréal.

Pire: l’eau traitée retrouvée à la sortie de la station contient toujours des médicaments utilisés contre le cholestérol et l’hypertension.

Avant d’être filtrée, l’eau contient:

du bézafibrate (médicament diminuant le cholestérol);
de l’énalapril (médicament pour traiter l’hypertension);
du méthotrexate et du cyclophosphamide (traitement contre le cancer).

À la sortie de l’usine, et même à un demi-kilomètre de Montréal, il y a toujours des traces de bézafibrate et d’énalapril.

Les chercheurs avaient déjà décelé d’autres médicaments comme des antibiotiques, des antidépresseurs et de l’estrogène dans l’eau du fleuve.

Et l’environnement?

Les effets de tels produits sur la santé de la faune et de la flore aquatique sont encore inconnus, affirment les chercheurs.

Ces quantités sont somme toute minimes, mais nous ne connaissons pas encore leurs effets sur la faune et la flore du St-Laurent. Il est possible que certaines espèces y soient sensibles.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 8 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 8 March 2021 par › Planète Québec

    A la pharmacie

    Le soir, quand les pharmacies sont fermées, les boîtes se parlent entre elles sur les tablettes. V...Readmore
  • 7 March 2021 par › Planète Québec

    Encore quelques pensées… (suite)

    L’homme a créé Dieu, le contraire reste à prouver (S.Gainsbourg) L’avenir n’est...Readmore