Pour éviter que votre animal souffre du « mal de la route », faites son entraînement par étape. Les premières sorties devront être très courtes : pas plus de quelques minutes. Prenez soin de ne pas planifier les premières sorties après le repas de votre animal. Félicitez-le à votre retour et faites-lui plaisir en jouant avec lui. Après quelques escapades du genre, vous pourrez augmenter la durée de la promenade en voiture. Évitez de vous rendre seulement chez votre vétérinaire; votre animal pourrait alors associer des moments négatifs avec les déplacements en voiture et il n’appréciera jamais ce moyen de transport.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 17 April 2021 par › Planète Québec

    Trois blondes

    Trois blondes cherchent un arbre de Noël dans la forêt. Après plusieurs heures, elles n’ont...Readmore
  • 17 April 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 16 April 2021 par › Planète Québec

    Encore…

    Comble pour un imprimeur? Avoir mauvais caractère. Comble de la bizarrerie? Mettre des lunettes pou...Readmore