Greenpeace publie un rapport selon lequel l’iPhone contient plusieurs substances toxiques et matériaux classés comme dangereux en faible quantité. Un comble quand on sait qu’Apple s’est engagé à œuvrer pour la préservation de l’environnement.

En mai 2007, Steve Jobs annonçait vouloir bannir de tous ses nouveaux produits les principales substances toxiques qui entrent dans leur fabrication comme le brome et le polychlorure de vinyle (PVC). Il avançait même la date de fin 2008 pour cette mise en conformité écologique.

Greenpeacea fait analyser un iPhone pour voir si Apple pomme s’était déjà mise au travail dans ce domaine. Il semblerait que non. Sur les 18 composants externes et internes de l’iPhone testés par un laboratoire anglais de Greenpeace, la moitié contient du brome.

Des traces de chlore et de PVC ont également été relevées.

Promesses… promesses.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 7 May 2021 par › Planète Québec

    Déodorant

    Une blonde entre dans une parfumerie. Elle demande du déodorant pour son mari. – Il utilise l...Readmore
  • 7 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 6 May 2021 par › Planète Québec

    Changement de rôles ?

    Que serait-il arrivé si les rois mages avaient été des femmes? * Elles auraient demandé leur rou...Readmore