BRUXELLES — Les sushis et steaks de thon rouge appartiendront-ils bientôt au passé ? L’Europe envisage en tout cas de soutenir une interdiction du commerce mondial de cette espèce jugée en danger, au grand dam des pêcheurs et du Japon, principal consommateur mondial.

La Commission européenne a annoncé mercredi une proposition en ce sens, qui de facto suspendrait la pêche de ce poisson, capturé pour l’essentiel en Méditerranée et dans le Golfe du Mexique.

“Cette décision constitue un pas important en faveur de la protection du thon rouge”, a déclaré le commissaire à l’Environnement, Stavros Dimas, officialisant ainsi une recommandation qui avait déjà filtré la veille.

Elle est justifiée car “les scientifiques disent qu’une action urgente est nécessaire pour préserver l’une des créatures les plus emblématiques des océans”, a-t-il ajouté.

Dans le détail, l’exécutif européen soutient une proposition de Monaco visant à inscrire le thon rouge, dit “de l’Atlantique”, sur l’Annexe I de la Convention de l’ONU sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Cette annexe prévoit une interdiction de commercialisation. Au moins temporaire. Ce qui impliquerait le versement de compensations financières aux pêcheurs.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Environnement : Greenpeace blâme Nintendo

    Technologie – Greenpeace publie la sixième édition de son palmarès des fabricants les plus ...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Le Pape et le président

    Le Président Clinton et le Pape meurent le même jour. Le Pape se retrouve en Enfer alors que le pr...Readmore