Un jour dans une ville de l’Ouest américain au temps des cowboys et des indiens, un barman avait mis un panneau à l’entrée de la ville :
“OFFRE UN REPAS À CELUI QUI FERA RIRE MON CHEVAL”

Un étranger arrive et parle au creux de l’oreille du cheval et celui-ci se met à rire s’en pouvoir s’arrêter.

Le lendemain le barman change le panneau :
“OFFRE UN REPAS À CELUI QUI FERA PLEURER MON CHEVAL”

L’étranger approche à nouveau du cheval et celui-ci se met à pleurer 30 secondes plus tard. Décontenancé, le barman demande son truc à l’étranger.
-“Simple, hier je lui ai dit que j’en avais une plus longue que lui et il a éclaté de rire. Et aujourd’hui je lui ai montré.”

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 11 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 11 May 2021 par › Planète Québec

    Perles scolaires…

    RÉPONSES D’ÉLÈVES DU PRIMAIRE À CERTAINES QUESTIONS D’EXAMEN EN JUIN DERNIER… ...Readmore
  • 10 May 2021 par › Planète Québec

    Jésus…

    Jésus, dans un état d’énervement avancé, convoque tous ses disciples et apôtres pour une ...Readmore