As-tu vu les oiseaux un jour où la tempête déchaînée fait rage et dévaste ?
Blottis et silencieux, tremblants et terrorisés, ils attendent et espèrent ;
et brusquement, quand les affres de ces heures se sont estompées, quand le silence bruissant et précurseur de vie se fait sur la terre dévastée et terrifiée, alors brusquement, gonflant leurs ailes, gonflant leurs gorges, secouant leurs plumes, ils relèvent la tête et regardent là-haut, plus haut, l’infini du ciel et clament de tout l’élan de leurs petits êtres, leur espoir, leur confiance, leur merci…
Et leurs chants montent en trilles mélodieuses, gazouillantes, et merveilleux de pureté, s’envolent pour dire encore au Créateur leur gratitude et leur joie.

Voilà, ami, comme l’oiseau secoue ton pauvre être écrasé par la tempête, gonfle ton cœur de force, d’amour et d’espoir, et laisse le chant de ton âme vibrer en s’élançant vers Dieu pour dire ta gratitude et ton merci.

Prie, prie encore et toujours en sachant accepter le don vibrant de l’amour et de la paix que le Très-Haut t’offre dans son geste de bénédiction intense, et tu iras à la vie.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 26 February 2021 par › Planète Québec

    Quelques pensées…

    Les pas drôles s’envolent, les aigris restent. Il n’y a que 2 choses qu’un enfant...Readmore
  • 26 February 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 25 February 2021 par › Planète Québec

    Chez le médecin

    Le gars rencontre son médecin. – Hum. Hum. J’ai une très mauvaise nouvelle à vous app...Readmore