Becky Lynn Gritzke, une étudiante de l’Université de l’État de la Floride qui a dévoilé ses seins dans le cadre des fêtes du Mardi Gras poursuit une entreprise qui commercialise un vidéo Girls Gone Wild où on la voit montrant ses seins. Elle allègue qu’il s’agit d’une invasion de sa vie privée.

L’étudiante ne nie pas avoir montré ses seins, comme des milliers de femmes le font sur les campus universitaires où à la Nouvelle-Orléans, dans le cadre du Mardi Gras, mais elle affirme que les producteurs n’avaient pas le droit de diffuser son image et celles d’un très grand nombre de filles tant sur une cassette vidéo que sur un site web.

Le producteur du vidéo, MRA Holdings LLC, se défend en disant qu’il n’y a plus de vie privée au moment où on dévoile ses seins sur la rue, en public, dans le cadre d’un grand événement populaire. D’autant plus qu’il y a des milliers de personnes qui déambulent avec des vidéo caméras ou des appareils photo.

On ignore le montant demandé par la jeune fille.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    En vacances

    Une femme part en vacances aux Caraïbes, sans son mari. À peine arrivée, elle fait la connaissanc...Readmore
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Le travail :

    – Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Berge...Readmore