Cela se passait dans un cloître durant la guerre de 39-45. Le bruit courait qu’il y avait des soldats allemands qui entraient dans les couvents et violaient les sœurs. Alors la supérieure rassemble toutes les soeurs de la communauté pour les avertir du danger. Alors lui vient l’idée de leur demander ce qu’elles feraient pour se défendre au cas ou les allemands forceraient les portes du cloître ? La première dit :
-“Je me sauverais dans la cave et je fermerais la porte à clef.” La seconde dit :
-“Je me jetterais par la fenêtre et j’irais me cacher dans le cabanon.” La troisième dit :
-“Moi, ma mère, je releverais ma robe jusqu’à la ceinture et je baisserais les culottes de l’allemand jusqu’au genoux.” La supérieure répondit scandalisée :
-“Je ne vous pensais pas aussi perverse.”
-“Mais non, vous n’avez rien compris, on peut courir beaucoup plus vite la jupe relevée que les culottes aux genoux.”
de Marcelle Caron

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 23 September 2020 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 23 September 2020 par › Planète Québec

    Le perroquet

    Dans ma ville il y a un petit parc où les gens de tous âges se rencontrent, les punks, les bitnick...Readmore
  • 23 September 2020 par › Planète Québec

    Le perroquet

    Dans ma ville il y a un petit parc où les gens de tous âges se rencontrent, les punks, les bitnick...Readmore