Agoussi Djoman a eu la surprise de sa vie en retournant dans son pays car sa femme, Kakou, pour s’emparer de ses biens, avait réussi a le faire passer comme mort dans les registres gouvernementaux.

Non seulement, elle s’est emparée de sa maison, d’un petit commerce de vêtements et de sa voiture, mais elle vit en concubinage avec les deux frères du “mort”.

Ces derniers, a-t-elle dit à la police, la faisaient chanter.

Agoussi Djoman avait quitté la Côte-d’Ivoire pour aller travailler au Nigeria. A la décharge de Kakou, il n’avait pas donné de nouvelles depuis 19 mois.

Disons que le deuil a été court.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 9 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 9 May 2021 par › Planète Québec

    Sur la route

    Une belle voiture file sur le pont de Québec. En arrivant sur l’autre rive, un motard de la S...Readmore
  • 8 May 2021 par › Planète Québec

    Bon voyage !

    Pendant qu’un touriste pratique la pêche sportive sur un lac, en Floride, son embarcation cha...Readmore