Le nombre de lacs touchés par les algues bleues au Québec sera-t-il plus élevé cet été qu’en 2007? Bien malin qui pourra répondre à la question. Contrairement à l’an dernier, Québec n’émettra plus de mise en garde à la population chaque fois que des cyanobactéries seront détectées dans un plan d’eau.

Cet été, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ne diffusera que la liste des endroits où le taux de toxines libérées par les cyanobactéries aura été jugé assez élevé par la Direction de la santé publique pour qu’un avis interdisant la baignade ou la consommation de l’eau soit émis.

Le Ministère veut ainsi éviter d’alarmer inutilement la population. Si cette politique avait été appliquée l’an dernier, les Québécois n’auraient été alertés de la présence d’algues bleues que dans la trentaine de plans d’eau dont l’accès a dû être restreint, alors que des algues bleues avaient été décelées dans près de 200 endroits, le plus souvent en très petites concentrations.

On estime que l’année dernière, liste noire» des plans d’eau où des algues bleues avaient été décelées a effrayé inutilement la population. C’était exagéré. Des gens se sont privés de baignade alors qu’il n’y avait aucun risque pour leur santé.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 14 April 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 14 April 2021 par › Planète Québec

    Zizi ?

    La reine d’Angleterre, Mme Chirac et Mme Poutine discutent de leur definition personnelle du &...Readmore
  • 13 April 2021 par › Planète Québec

    Le comble

    * Comble du zèle pour un gendarme ? – Arrêter un oiseau parce qu’il vole. * Comble de ...Readmore