Le premier ministre du Japon et tous les membres de son cabinet ont donné 10% de leur salaire d’un mois au Fonds (Asian Women’s Fund) destiné à venir en aide aux esclaves condamnées à travailler dans les bordels de l’armée japonaise pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Le Fonds manque d’argent pour payer 10 des 290 femmes originaires de la Corée du Sud, des Philippines et de Taiwan qui ont demandé et n’ont pas encore obtenu de compensation.

Environ 200 000 prisonnières ont été condamnées à travailler de force dans les bordels japonais pendant la guerre. Elles sont presque toutes mortes aujourd’hui.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 28 February 2021 par › Planète Québec

    Napoléon

    Napoléon, à son retour de Waterloo, entre dans une auberge et crie à l’aubergiste: Mon brav...Readmore
  • 28 February 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 27 February 2021 par › Planète Québec

    Quelques pensées… (suite)

    Il en est de l’amour comme de l’audition, avec l’âge la fréquence diminue…...Readmore