La solitude est le piège de ceux qui ferment leurs yeux.

Lorsque l’on ferme les volets de son coeur, on ne perçoit plus que soi et lorsque l’on ne perçoit plus que soi, on ne fait que se regarder.

Alors, on se plait ou on se déteste, mais on se décortique, on se dissèque. On éparpille son âme, on devient plus que jamais incapable de saisir l’union puis l’unité des choses.

L’ermite n’est jamais seul, il saisit la vie qui bouillonne jusque dans l’air qu’il respire et tout en la saisissant, il la transmue en une vie encore plus intense qu’il projette dans la sphère universelle.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 4 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 4 March 2021 par › Planète Québec

    Confusion

    La pratique, c’est quand ça marche, mais que l’on ne comprend pas. La théorie, c’...Readmore
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Prouesses

    Un Italien, un Français et un Québecois racontent leurs prouesses amoureuses. – Moi, dit dit...Readmore