Voici une petite série de questions que des millions de gens se posent tous les jours:

  • Pourquoi suis-je à ce point angoissé quand j’entre dans une pièce remplie d’individus que je ne connais pas ?
  • Comment décrocher le téléphone et négocier une transaction sans me sentir aussi anxieux ?
  • Pourquoi m’est-il plus difficile d’aborder la personne que je meurs d’envie de rencontrer ?
  • Pourquoi me sentir aussi terriblement seul, alors que je suis toujours très entouré ?

    Comment parvenir à surmonter ma peur d’être rejeté des autres ?

  • Comment arriver à me faire des amis ?
  • Lorsqu’on me fait signe, comment dois-je l’interpréter ?
  • Comment dois-je réagir quand on se méprend sur mes intentions ?
  • Qu’est-ce que les hommes attendent vraiment des femmes (et vice versa) ?
  • Comment faire une bonne « approche » pour nouer une relation sentimentale ?
  • Pourquoi hésiter à demander de l’aide au travail alors que j’en ai si souvent besoin ?
  • Pourquoi mon mari (ma femme) me paraît-il si loin de moi ?

    Toutes ces questions, nul besoin d’être pauvre ou riche pour se les poser, ni jeune ou vieux… On peut être homme ou femme, célibataire ou marié, sans emploi ou chef d’entreprise, et s’interroger sur ce qui m’apparaît comme autant de problèmes de connexion.

    Certains aimeraient se lier à une personne bien précise, mais ils manquent tellement d’assurance qu’il leur est quasiment impossible de l’aborder.

    D’autres tremblent comme une feuille quand ils franchissent la porte d’une pièce pour participer à une réunion, rencontrer un futur client ou subir un entretien d’embauche.

    Certains se plaignent de ne pas avoir d’amis avec qui partager leurs joies et leurs peines, mais ils se referment sur eux-mêmes quand une occasion se présente. D’autres enfin sont mariés. Ils ont des enfants, mais cela ne les empêche pas de sentir terriblement seuls.

    Tous ces problèmes peuent se résoudre avec les mêmes méthodes parce que le blocage relève toujours de la même origine : le manque de confiance en soi.

    SOLUTION: trouver le moyen d’être plus sûr de vous. À ce moment là vous vous sentirez mieux partout, tant dans le domaine professionnel qu’en amitié, en amour ou avec votre famille.

    C’est une bataille quotidienne, et il ne faut jamais abandonner.

    Pour commencer, dites-vous que nous nous ressemblons tous. Tout le monde souffre d’une des angoisses mentionnées ci-haut. Nous sommes tous pareils.

    Nous connaissons tous un jour ou l’autre la peur, la souffrance, la joie, la jalousie, le bonheur ou le chagrin.

    Nous devons tous faire face au jugement d’autrui. Nous sommes tous tantôt généreux, tantôt cupides. En bref, nous sommes tous amenés à éprouver la kyrielle de sentiments dont un être humain est capable.

    Je ne suis pas différent()e) des autres. Je suis aussi bon que les autres, et je peux être meilleur.

  • 88888

    Plus dans la section

    Uncategorized

    Related Post
    • 17 April 2021 par › Planète Québec

      Trois blondes

      Trois blondes cherchent un arbre de Noël dans la forêt. Après plusieurs heures, elles n’ont...Readmore
    • 17 April 2021 par › Planète Québec

      Ciboulot

      Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
    • 16 April 2021 par › Planète Québec

      Encore…

      Comble pour un imprimeur? Avoir mauvais caractère. Comble de la bizarrerie? Mettre des lunettes pou...Readmore