Bon… Figurez-vous que le divorce a un impact négatif pour l’environnement conclue une étude publiée oar des chercheurs de l’Université de l’Etat du Michigan.

Dans le fond, ça s’explique facilement. Le divorce provoque généralement le déménagement d’un des ex-époux et la création d’un nouveau foyer, d’où une augmentation des terrains et des équipements dédiés à l’habitation.

Les taux plus élevés de divorce ont conduit à une augmentation du nombre de foyers et cela entraîne davantage de gaspillage énergétique, ont constaté les chercheurs.

Aux Etats-Unis, la proportion de foyers composés de divorcés a bondi de 5% en 1970 à 15% en 2000, et voilà que le divorcve devient de plus en plus populaire en Chine!

Les Chinois! Encore les Chinois!!!!

En 2005, les ménages de divorcés américains ont dépensé 56% de plus d’électricité et d’eau par personne que chez les couples mariés, et utilisé 61% de plus de ressources énergétiques par personne qu’avant leur séparation.

“Plus de 73 milliards de kilowatts/heure d’électricité et 2.373 milliards de litres d’eau auraient pu être économisées aux Etats-Unis”, ajoute l’étude publiée dans les Annales de l’Académie nationale des Sciences américaine (PNAS).

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Environnement : Greenpeace blâme Nintendo

    Technologie – Greenpeace publie la sixième édition de son palmarès des fabricants les plus ...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Le Pape et le président

    Le Président Clinton et le Pape meurent le même jour. Le Pape se retrouve en Enfer alors que le pr...Readmore