Le ministre fédéral de l’Environnement répète que le Canada ne signera aucun accord sur les changements climatiques si les Etats-Unis ne sont pas de la partie.

Dans une entrevue à La Presse Canadienne, John Baird a employé une analogie militaire et comparé l’environnement à la notion de désarmement unilatéral. Selon lui, faire cavalier seul sur le sujet serait peut-être “noble, mais pas très intelligent”.

Alors que les représentants de 190 gouvernements sont réunis à Bali pour discuter d’un accord qui succédera au Traité de Kyoto, les Américains ont signalé clairement qu’ils n’avaient pas l’intention de se contraindre à des plafonds d’émissions de gaz à effet de serre.

Or, John Baird persiste et signe: le Canada espère parvenir à un accord d’ici 2009, mais à condition que les plafonds d’émissions s’appliquent à tous les gros pollueurs de la planète.

Le ministre conservateur croit que les entreprises canadiennes seraient désavantagées par rapport à leurs voisines américaines si le Canada acceptait de signer un accord environnemental auquel les Etats-Unis – plus proche voisin et plus important partenaire commercial du Canada – auraient dit non.

“Les Etats-Unis sont notre principal concurrent économique”, soulignait M. Baird au cours de l’entrevue qu’il a accordée avant son arrivée à Bali, au cours du week-end.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 9 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 9 May 2021 par › Planète Québec

    Sur la route

    Une belle voiture file sur le pont de Québec. En arrivant sur l’autre rive, un motard de la S...Readmore
  • 8 May 2021 par › Planète Québec

    Bon voyage !

    Pendant qu’un touriste pratique la pêche sportive sur un lac, en Floride, son embarcation cha...Readmore