La chancelière Angela Merkel a assuré hier l’industrie automobile allemande de son soutien pour que les efforts à fournir pour réduire les émissions de CO2 soient équitablement répartis, lors de l’inauguration du salon automobile de Francfort.

“L’industrie automobile a mon soutien” pour que soit mis en place un traitement différencié entre les catégories de voitures pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre”.

Dans son premier projet présenté en février, la Commission européenne demande aux constructeurs de réduire fortement ces émissions en 2012, à 120 grammes par kilomètres, contre 160 en moyenne actuellement.

Les groupes automobiles allemands, connus pour leurs grosses cylindrées, plaident pour qu’une distinction soit faite en fonction des types de véhicules. Une demande qui n’enchante pas leurs homologues français et italiens, spécialisés dans les petits et moyens véhicules, et qui estiment avoir déjà fait leur part du travail.

Comme toujours, les jobs avant l’environnement.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 6 May 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 6 May 2021 par › Planète Québec

    Changement de rôles ?

    Que serait-il arrivé si les rois mages avaient été des femmes? * Elles auraient demandé leur rou...Readmore
  • 5 May 2021 par › Planète Québec

    Encore dans la neige

    Un homme parfait rencontre une femme parfaite. Après une cour parfaite, ils ont fait un mariage par...Readmore