Selon une expertise collective pilotée par l’Institut national français de la recherche agronomique, l’agriculture moderne a «oublié la composante biologique».

La biodiversité diversité des écosystèmes, des espèces et des gènes a une valeur économique encore bien difficile à chiffrer. Les sommes avancées dans ce domaine sont toujours très contestées. L’exercice a néanmoins le mérite de montrer que les services du monde naturel à l’économie, même s’ils sont gratuits, sont néanmoins bien réels et qu’il est important de les préserver.

Le mois dernier, une étude commandée par le ministère irlandais de l’Environnement a montré que la biodiversité «rapporte» chaque année 2,6 milliards d’euros au pays, un chiffre vraisemblablement sous-évalué de l’avis même des rapporteurs.

Selon eux, les plus gros contributeurs naturels à la richesse nationale sont les vers de terre avec un apport estimé à 700 millions d’euros par an. Ces annélides recyclent, en effet, les déchets végétaux, aèrent les sols et les fertilisent gratuitement avec leurs déjections.

L’agriculture intensive s’est construite après la Seconde Guerre mondiale en s’affranchissant de la biodiversité. On a focalisé sur les flux de matières ( engrais, traitements phytosanitaires) et on a oublié la composante biologique.

Il fallait avant tout produire pour nourrir les populations. Pas étonnant donc qu’il ait fallu attendre longtemps avant que la préservation de la biodiversité et plus largement les impacts environnementaux soient pris en compte. Cela explique aussi pourquoi la recherche sur les liens entre l’agriculture et la biodiversité est elle aussi encore balbutiante.

Attention! Prendre en compte le monde naturel, ce n’est pas retourner à l’agriculture d’antan. Cela nécessite au contraire un bagage technique important. «Il ne suffit pas de mettre un peu plus de biodiversité et un peu moins de pesticides dans son exploitation pour que l’agriculture soit durable.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    En vacances

    Une femme part en vacances aux Caraïbes, sans son mari. À peine arrivée, elle fait la connaissanc...Readmore
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Le travail :

    – Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Berge...Readmore