On a vu au cours des derniers jours, l’étendue de la pollution de l’eau par l’industrie et l’agriculture, mais l’ennemi vient aussi du ciel.

Les contaminants peuvent également être transportés par l’air puis être piégés dans les eaux. Cette source aérienne est loin d’être négligeable.

En effet, au Canada entre 1998 et 2002, un milliard de kg de produits chimiques toxiques a été largué chaque année dans l’air du bassin des grands lacs par les industries et les services publics.

D’ailleurs, une étude a révélé la présence de plus de 360 produits chimiques différents dans l’eau des grands lacs. Les centrales thermiques au charbon des USA et de l’Ontario libèrent aussi de grandes quantités de mercure dans l’atmosphère (44t en 2002 aux USA).

Cet élément est absorbé par les milieux humides du Québec et se retrouve dans les lacs. Non seulement toxique, le mercure est également une substance persistante, ce qui signifie qu’elle tend à se dégrader très lentement dans l’environnement.

Au Québec, le mercure contamine plusieurs espèces de poissons tels que le brochet, le doré et le maskinongé.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    En vacances

    Une femme part en vacances aux Caraïbes, sans son mari. À peine arrivée, elle fait la connaissanc...Readmore
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Le travail :

    – Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Berge...Readmore