La moitié de la végétation du «cerrado», une savane tropicale recouvrant le quart du Brésil, a disparu. La raison? Le développement de l’agriculture, selon des chiffres publiés dimanche par le quotidien local O Globo.

Près d’un million des 2,04 kilomètres carrés de cette vaste étendue de végétation broussailleuse et herbeuse, recouvrant huit Etats brésiliens du centre du pays, ont perdu leur couverture végétale originelle, affirme ce journal de Rio.

En cause selon lui, le développement des cultures de soja et de l’élevage de bovins, deux secteurs dans lequel le Brésil est le premier exportateur mondial, mais aussi le dioxyde de carbone émis par les entreprises sidérurgiques. «Ce n’est pas une surprise car le “cerrado” souffre de la déforestation depuis les années 1970. La mauvaise nouvelle, c’est que cela continue.

Le Brésil est le quatrième émetteur de gaz à effets de serre de la planète, notamment en raison des déboisements en Amazonie. Ce géant de 8,5 millions de kilomètres carrés a annoncé en décembre un plan national sur le réchauffement climatique dans lequel il se fixait comme objectif, pour la première fois, de réduire de 70% la déforestation d’ici à 2018.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 13 April 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 13 April 2021 par › Planète Québec

    Le comble

    * Comble du zèle pour un gendarme ? – Arrêter un oiseau parce qu’il vole. * Comble de ...Readmore
  • 12 April 2021 par › Planète Québec

    Les boissons

    Les boissons favorites de l’homme, en fonction de son âge. 17 ans bière 25 ans whisky 35 ans...Readmore