Le débat sur la construction de ports méthaniers sur le fleuve Saint-Laurent n’est pas terminé.

En juin dernier, le gouvernement a donné le feu vert à la construction d’un terminal à Cacouna. Au même moment, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a donné son aval à un projet similaire près de Beaumont. D’ici la fin du mois, la ministre de l’Environnement, Line Beauchamp, doit annoncer si elle donne ou non son appui à cette construction.

Même si le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a donné son aval, les écologistes n’abandonnent pas le combat et préparent pour le 22 septembre une grande marche à Montréal pour sensibiliser les populations urbaines.

Ils réclament un moratoire au gouvernement et souhaitent que tout développement de port méthanier soit suspendu le temps que toutes les retombées soient étudiées et entendues par l’ensemble de la population.

Selon le président de la coalition Rabat-Joie, Yves St-Laurent, il est important de prendre le temps d’étudier les effets à long terme de l’exploitation gazière sur le fleuve Saint-Laurent. «Un port méthanier dégage annuellement la même quantité de gaz à effet de serre que 80 000 véhicules. Je ne comprends pas pourquoi le Québec accueillerait de tels projets alors que les États-Unis sont eux-mêmes très frileux à le faire», dit-il.

Au ministère de l’Environnement du Québec, on dit que l’appel des écologistes a été entendu.

La présidente de Gaz Métropolitain, Sophie Brochu, est quant à elle choquée par la proposition des écologistes d’imposer un moratoire.

«Les arguments qu’ils présentent sont faux. Aux États-Unis, près de 20 projets de ports méthaniers ont été acceptés au cours des trois dernières années.

Mettre un moratoire sur le développement du gaz naturel au Québec ce serait encourager le retour à l’utilisation du mazout, un produit qui est beaucoup plus polluant.

Je ne comprends pas les militants qui semblent vouloir nous freiner dans l’atteinte des objectifs de Kyoto», soutient Mme Brochu, qui croit qu’il est temps que les écologistes «disent la vérité».

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Le travail :

    – Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Berge...Readmore
  • 13 May 2021 par › Planète Québec

    Sportif

    À Sydney pendant les olympiques on vendait des préservatifs olympiques, un jeu de trois. Le gars e...Readmore