Bon matin chères lectrices et chers lecteurs,

Lorsque je vous écris, je dis à mon mari que je fais mes minutes culturelles quotidiennes. J’aime vraiment partager ces moments avec vous. Et ça me permet de rendre hommage à des poètes qu’on a parfois oubliés… il ne faut pas les mettre au rencart. Ce serait comme ranger au grenier des trésors hérités simplement parce qu’ils ne sont plus à la mode…
…………………………………………………..

IL VA NEIGER

A Léopold Bauby

Il va neiger dans quelques jours. Je me souviens
De l’an dernier. Je me souviens de mes tristesses
Au coin du feu. Si l’on m’avait demandé: que’est-ce?
J’aurais dit: laissez-moi tranquille. Ce n’est rien.

J’ai bien réflechi, l’année avant, dans ma chambre,
Pendant que la neige lourde tombait dehors,
J’ai réfléchi pour rien. À présent comme alors je fume,
Je fume ma pipe en bois avec un bout d’ambre.

Ma vieille commode en chêne sent toujours bon.
Mais moi j’étais bête parce que tant de choses
Ne pouvaient pas changer et que c’est une pose
De vouloir chasser les choses que nous savons.

Pourquoi donc pensons-nous et parlons-nous? c’est drôle;
Nos larmes et nos baisers, eux, ne parlent pas,
Et cependant nous les comprenons, et les pas
D’un ami sont plus doux que de douces paroles.

On a baptisé les étoiles sans penser
Qu’elles n’avaient pas besoin de nom, et les nombres
Qui prouvent que les belles comètes dans l’ombre
Passeront, ne les forceront pas à passer.

Et maintenant même, où sont mes vieilles tristesses
De l’an dernier? À peine si je m’en souviens.
Je dirais: Laissez-moi tranquille, ce n’est rien,
Si dans ma chambre on venait me demander: qu’est-ce?

FRANCIS JAMMES
(1868-1938)

……………………………………………..
Francis Jammes naît à Tournay en 1868. En 1886, il découvre Baudelaire, échoue au bac; confronté à l’échec et en pleine quête de lui-même, il écrit tout simplement 89 poèmes.

C’est à Orthez qu’en 1889 il devient avoué chez un notaire. Il s’y ennuie assez pour envoyer à la presse littéraires ses essais poétiques qui seront remarqués par Mallarmé, par Gide. Il va vivre de 1895 à 1898 une période Gide et mettre le cap pour toujours vers la vie poétique.

De 1898 à 1900, il écrit De L’angélus de l’aube à l’angélus du soir, puis Le Deuil des Primevères et se lie en 1901 avec Claudel ; il voyage pour défendre sa cause et soutient les poètes contre la littérature,
à Bruxelles, Anvers, Bruges, Amsterdam.

À 35 ans, à l’instar des héros (plutôt héroïnes) d’Alexandre Dumas fils, il va vivre une triste histoire d’amour: Acte I : Fol amour partagé par une jeune fille en fleur. Acte II : Refus des parents. La jeune fille obéit. Acte III : La jeune fille épouse un homme riche.

Cette histoire apparemment banale va le frapper de plein fouet et dégénèrer en crise de foi?

Francis Jammes va gagner le château de Cayla, près de Gaillac où vécurent Eugénie et Maurice de Guérin. Il crée l’admirable recueil: Clairière dans le Ciel.

En 1907, à 39 ans, il épouse Geneviève Goedorp, ils eurent six enfants.

Il reste toujours lié au milieu littéraire inspirant de plus jeunes poètes, Cocteau, Mauriac.

En 1912 paraissent les Géorgiques chrétiennes. Il n’entrera pas à l’Académie Française, ni en 1920 ni en 1924.

En 1928, il rencontre Paul Valéry.

Il meurt à Hasparren à la Toussaint 1938, le jour où l’une de ses filles prend le voile.

source : http://www.franceweb.fr/poesie/jam2.htm

Bonne journée à vous mes ami.e.s de Planète Québec,
Lysette

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Le Pape et le président

    Le Président Clinton et le Pape meurent le même jour. Le Pape se retrouve en Enfer alors que le pr...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Environnement : Greenpeace blâme Nintendo

    Technologie – Greenpeace publie la sixième édition de son palmarès des fabricants les plus ...Readmore