Il faut réinventer une agriculture respectueuse de l’environnement si on veut protéger la vie que nous connaissons.

En Europe, les populations de papillons ont diminué de 50 % en quinze ans ! Et ce ne sont pas les seules. Tous nos écosystèmes de proximité sont touchés.

Pourquoi ?

A cause de la disparition et de l’altération des milieux naturels, et de la pollution. Pour avoir des écosystèmes sains et productifs, il faut des milieux naturels en bon état. Or, en France, l’activité biologique (la microflore) des sols a été réduite de 90 % en trente ans à cause de l’agriculture intensive.

Dans les pays en développement, des millions de kilomètres carrés de sols ont été détruits par l’agriculture sur brûlis. Pas moins de 60 % des écosystèmes qui rendent des services vitaux à l’homme sont dégradés, tels ceux nécessaires au stockage et à l’épuration de l’eau douce, à la décomposition des déchets organiques dans le sol, à la captation du CO2 (par les forêts et les océans).

La crise alimentaire en est-elle un des symptômes ?

Clairement. Si on veut nourrir la planète, il faut favoriser les cultures vivrières, et freiner cet essor des agrocarburants qui pousse à produire, aux dépens des paysans des pays pauvres, des cultures industrielles destinées à remplir nos réservoirs. Et surtout réinventer une agriculture respectueuse de l’environnement.

La crise alimentaire mondiale est peut-être l’occasion de montrer que la nature est la meilleure alliée de l’agriculture. Mais maintenant il faut passer aux actes.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 10 April 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 9 April 2021 par › Planète Québec

    Petite courte

    Gagnez une méga bouteille de bière La Fin du Monde, 3 litres ! Pour participer, il suffit de nous ...Readmore
  • 8 April 2021 par › Planète Québec

    Bébé

    Gagnez une méga bouteille de bière La Fin du Monde, 3 litres ! Pour participer, il suffit de nous ...Readmore