Une grève déclenchée par les pensionnaires d’un bordel allemand parce qu’elles s’estimaient exploitées n’a duré qu’une heure. Les policiers les ont arrêté car elles admettaient, du même coup, pratiquer le métier de prostituées.

Selon la police, la preuve de prostitution qui est toujours difficile à faire, n’étit pas compliqué puisque les filles portaient des pancartes demandant un salaire juste pour les prostituées.

Les filles, des Roumaines et des Bulgares âgées entre 19 et 21 ans, affirment ne pas avoir reçu leur salaire promis de 1200$CAn par mois.

Elles risquent d’être renvoyées dans leur pays car elles n’ont pas de permis de travail.

Le propriétaire de l’établissement et les employés de soutien ont tous été arrêtés. Ils risquent la prison et une forte amende.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 15 April 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 15 April 2021 par › Planète Québec

    Les trois enveloppes

    Albert, sur son lit de mort, se confie à sa femme. – Marguerite, tu trouveras dans le premier...Readmore
  • 14 April 2021 par › Planète Québec

    Zizi ?

    La reine d’Angleterre, Mme Chirac et Mme Poutine discutent de leur definition personnelle du &...Readmore