Après avoir fait des efforts considérables, l’industrie québécoise de la pêche à la crevette nordique, pratiquée dans le golfe du Saint-Laurent, a finalement obtenu le sceau d’approbation du Marine Stewardship Council (MSC), qui reconnaît les pratiques qui respectent l’écoconditionnalité et tiennent compte du développement durable.

Cette reconnaissance internationale décernée par le MSC, organisation sans but lucratif qui est basée à Londres et qui a développé une norme de référence pour évaluer les pêcheries, confirme ainsi la valeur supérieure de l’industrie québécoise de la pêche à la crevette.

En effet, après une évaluation de plusieurs mois qui a tenu compte de l’état des stocks, des répercussions de la pêche sur l’écosystème et de la rigueur employée quant à l’application des mécanismes de gestion en vigueur, le MSC atteste que cette industrie est bien gérée et respectueuse de l’environnement.

«L’obtention de la certification du MSC permet assurément de satisfaire les consommateurs des produits de la pêche qui sont de plus en plus exigeants en matière de provenance et surtout d’écoconditionnalité», affirme dans un communiqué Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    En vacances

    Une femme part en vacances aux Caraïbes, sans son mari. À peine arrivée, elle fait la connaissanc...Readmore
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Le travail :

    – Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Berge...Readmore