La présence d’animaux en milieu de travail peut générer des communications telle que : « Peux-tu dire à ton maître que j’aimerais ce travail dans une heure! » Ce qui parfois passe mieux que : « Je veux avoir ce document… » L’animal devient alors un intermédiaire fort efficace. L’atmosphère du bureau est plus détendue et les querelles ou disputes deviennent alors plus rares. Ainsi, si vos employés vous suggèrent d’amener l’un son pitbull, l’autre son caniche, son Saint-Bernard, son chat Himalayen, sa souris blanche ou ses poissons rouges, acceptez sans hésiter. Une simple recommandation. Faites un test de « compatibilité » avant de mettre tous ces animaux dans la même pièce. Si par malheur la chicane se déclenche, vous pourriez bien vous retrouver avec des employés qui ne se parleront plus pour bien longtemps et quelques animaux éclopés. Mieux vaut être prudent.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 26 February 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 26 February 2021 par › Planète Québec

    Quelques pensées…

    Les pas drôles s’envolent, les aigris restent. Il n’y a que 2 choses qu’un enfant...Readmore
  • 25 February 2021 par › Planète Québec

    Chez le médecin

    Le gars rencontre son médecin. – Hum. Hum. J’ai une très mauvaise nouvelle à vous app...Readmore