Le géant Nike fait un petit coup d’éclat en matière de changements climatiques en claquant la porte du conseil d’administration de la Chambre de commerce des États-Unis.

Le fabricant de vêtements et souliers sportifs affiche son mécontentement devant les prises de position de la Chambre concernant la législation américaine sur les changements climatiques.

La Chambre de commerce a dénoncé en juin l’adoption de l’American Clean Energy and Security Act par le Congrès. La loi comprend la mise en place d’un marché secondaire pour l’échange des droits d’émettre du CO2 dans l’atmosphère, donc une Bourse du carbone.

Réagissant aux pressions soutenues de l’organisme depuis ce temps, Nike abandonne son siège au C.A et prend position sur la place publique.

«Nous croyons que les entreprises et les associations qui les représentent ont besoin de jouer un rôle actif afin d’investir dans des méthodes d’affaires durables et des solutions innovatrices», indique Nike dans un communiqué.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Prouesses

    Un Italien, un Français et un Québecois racontent leurs prouesses amoureuses. – Moi, dit dit...Readmore
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Beaucoup de vent

    Hydro-Québec procédait hier à l’ouverture des soumissions éoliennes à la suite de son app...Readmore
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore