L’Institut national de la santé et de la recherche en médecine (Inserm – France) a rendu publique jeudi une étude sur l’impact de l’environnement sur les cancers. Cette étude révèle que la pollution et les pesticides ont leurs parts de responsabilité dans le développement du cancer des poumons.

Bien sûr, le tabac reste le facteur essentiel pour ce type de cancer, mais la pollution aussi bien automobile qu’atmosphérique joue elle aussi un rôle.

Les facteurs à risques qui ressortent de cette étude sont précisemment : les pesticides, le radon, les particules ultra-fines qui échappent aux filtres des moteurs à diesel ou les examens radiologiques répétés.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 22 April 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 22 April 2021 par › Planète Québec

    Dans le coma

    Après plusieurs semaines dans un coma profond, l’homme se réveille… À ses côtés, sa...Readmore
  • 21 April 2021 par › Planète Québec

    Dans les toilettes publiques… (suite)

    À l’école – La seule fois qu’on se force c’est au bécosse. À l’éc...Readmore