Depuis quelques années, on peut construire des bâtiments positifs,notamment en produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment ouvrant ainsi la porte à l’économie positive.

Les pays les plus avancés sont la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche.

Il n’y a pas de barrière technique significative pour que le secteur du bâtiment, responsable numéro un des émissions de gaz à effet de serre dans l’OCDE, parvienne à faire mieux que le facteur quatre, c’est-à-dire la réduction par quatre des émissions de gaz à effet de serre.

Le grand problème, dans les pays les plus avancés? On ne sait pas aujourd’hui trouver ces travailleurs ! Et encore moins les former à des techniques nouvelles. Voilà le seul véritable frein à la révolution immobilière. Quand le contexte change, les positions changent et seuls les plus innovants survivent.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 8 March 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 8 March 2021 par › Planète Québec

    A la pharmacie

    Le soir, quand les pharmacies sont fermées, les boîtes se parlent entre elles sur les tablettes. V...Readmore
  • 7 March 2021 par › Planète Québec

    Encore quelques pensées… (suite)

    L’homme a créé Dieu, le contraire reste à prouver (S.Gainsbourg) L’avenir n’est...Readmore