Le secteur de Philipsburg, dans la baie Missisquoi serait affecté par les algues bleues.

La baie Missisquoi est l’un des champs de bataille les plus symboliques de la guerre contre les cyanobactéries, qui y prolifèrent depuis des années. En 2007, le plan d’eau avait toutefois laissé les experts pantois, alors que l’ennemi n’y était apparu qu’en très faibles concentrations et à la toute fin du mois d’août, plutôt qu’en juillet. Plusieurs avaient alors évoqué l’«énigme» de la baie Missisquoi, et certains avaient même qualifié la situation de «miracle».

Et les résidants des environs avaient toutes les raisons d’avoir confiance. Des efforts importants pour limiter les substances dopant la croissance des algues ont connu un certain succès: des analyses menées par le ministère de l’Environnement ont confirmé au printemps une baisse de la concentration de phosphore dans au moins un affluent de la baie. La découverte de cette semaine a donc provoqué un choc d’autant plus grand.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 22 April 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 22 April 2021 par › Planète Québec

    Dans le coma

    Après plusieurs semaines dans un coma profond, l’homme se réveille… À ses côtés, sa...Readmore
  • 21 April 2021 par › Planète Québec

    Dans les toilettes publiques… (suite)

    À l’école – La seule fois qu’on se force c’est au bécosse. À l’éc...Readmore