Les pays en développement ont appelé hier, à New York, les économies les plus riches à honorer leurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre et à aider les économies émergentes à atténuer les conséquences du changement climatique.

“Nous croyons fermement qu’aucun programme ou stratégie ne sera efficace sans des engagements financiers et un plus grand soutien technologique aux pays en développement”, a déclaré le ministre pakistanais de l’environnement, Syed Faiçal Saleh Hayat, lors du sommet sur le climat à l’ONU.

Il parlait au nom du Groupe des 77, qui représente en fait 130 pays en développement et la Chine.

Les pays riches sont responsables de quelque 70% du gaz carbonique dégagé (CO2), et les pays en développement craignent que les coûts de mise en oeuvre des engagements internationaux n’entravent leur croissance.

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    Ciboulot

    Cerveau. ” Le grand Marcel, il avait vraiment le ciboulot fêlé, avec toute la bagosse(alcool...Readmore
  • 15 May 2021 par › Planète Québec

    En vacances

    Une femme part en vacances aux Caraïbes, sans son mari. À peine arrivée, elle fait la connaissanc...Readmore
  • 14 May 2021 par › Planète Québec

    Le travail :

    – Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Berge...Readmore