Aime-moi tel que je suis

et pas tel que tu voudrais que je sois.

Aime-moi avec mes cheveux en désordre,

mes yeux fatigués

et ma mine des mauvais jours.

Aime-moi au plus profond de mes rides,

aime-moi quand mes jambes

ne peuvent plus me porter,

quand mes mains agitées d’un tremblement nerveux disent la peur,

quand mes yeux cherchant ton regard

disent l’angoisse.

Ah ! Si seulement tu pouvais m’aimer,

comme aux saisons de l’enfance,

lorsque c’était facile entre fossettes et gazouillis,

entre caresses et baisers.

Aime-moi jusqu’au plus profond de mes peines,

celles que je tiens cachées dans mes terres secrètes,

celles que je tais,

parce que je n’en peux plus de les dire,

celles que je dis parce que je n’en peux plus de les taire.

Aime-moi dans mes colères et mes passions,

au sommet de mes générosités,

comme aux lisières de mes mesquineries.

Parce que, vois-tu, si jamais tu m’aimais ainsi,

alors je serais capable de changer.

C’est fou ce qu’on peut changer quand on est aimé.

Car au feu du regard de l’autre tout est possible :

L’anéantissement ou la résurrection.

Aime-moi et je serai un vivant.
Aime-moi !

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 5 March 2021 par › Planète Québec

    Sur le balcon

    C’est samedi après-midi et les parents ont une sacrée envie de “jambes-en-l’air&...Readmore
  • 5 March 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 4 March 2021 par › Planète Québec

    Confusion

    La pratique, c’est quand ça marche, mais que l’on ne comprend pas. La théorie, c’...Readmore