Il y a 5 ans je me décide à acheter une petite maison.(divorcée je vis avec mon fils et notre minette qui se nomme Magali)
Avec l’aide de quelques amis nous quittons le petit appartement du troisième étage sans ascenseur et installons nos meubles dans notre nouvelle maison. Le midi, pique nique avec les amis dans le salon, (c’était fin janvier, dans le midi de la France et avec le mistral il ne faisait pas bien chaud. Ok, pas comme chez vous au Québec !)

Avec mon fils nous déballons le minimum nécessaire, et laissons enfin Magali se promener librement dans la maison. Puis bien fatigués nous dînons et allons nous coucher. Dans la nuit, suite à un problème électrique l’isolant qui se trouvait sur les plafonds s’est consumé pendant notre sommeil.
Et la minette s’est mise à me marcher sur le visage ; je la repoussais pour dormir et elle continua jusqu’au moment ou elle est parvenue à me réveiller. (J’ai tout de suite compris car il avait de la fumée plein la maison.) Dès que je me suis réveillée et levée la minette est partie dans la chambre de mon fils et lui est monté sur le visage.

Grâce à notre minette nous avons été sauvés d’une mort certaine. Les pompiers sont arrivés beaucoup plus tard.
Depuis je lui dit, je t’aime tout les jours. C’est drôle car depuis, où que j’aille dans la maison ou dehors elle me suit comme mon ombre.

Parfois la vie est bizarre. Nous avions un joli chat noir avant elle. Quand il est mort de veillesse, mon fils était très malheureux comme son père et moi. Il nous demandait sans cesse un autre chat. Pendant une semaine il a pleuré et nous étions tous très chagrinés. Nous avions demandé autour de nous mais personne n’avait de chaton à donner. Nous sommes allés dans un magasin qui vendaient des animaux de race avec un pedigree. Là, dans des cages en verre il y avait 3 chatons Persan de 4 mois et notre future Magali, un Sacré de Birmanie. Toute seule dans sa cage la chatte nous regardait avec des yeux tristes ; elle avait 6 mois. Nous n’avions pas de gros moyens et le prix nous à fait reculer ; nous sommes repartis. Pendant le trajet de retour à la maison notre fils nous à dit,
– “La minette aux yeux bleu, personne ne la voudra car ce n’est plus un chaton mais moi, même grande je l’aimerai comme un chaton”. Nous avons fait demi tour et l’avons rammené à la maison. Au début, elle était un peu sauvage car personne ne la câlinait et ne la prenait dans ses bras. Malgré son âge elle s’est habituée doucement à nos caresses et a vite compris qu’elle faisait partie de la famille. Elle est devenue très joueuse avec nous trois, mais envers les étrangers elle est méfiante et se sauve.

À notre grand regret elle n’a jamais eu de chatons. Nous lui portons une affection sans limites et sans Magali nous ne serions plus là. Depuis, je regarde la vie autrement…

© Régine

Une présentation de Ginette Villeneuve.

© Bulletin réservé pour cette liste d’envoi.


Tirage du logiciel Sublisoft le seizième jour du mois à la personne qui m’a fait parvenir le texte le plus intéressant avec les mots je t’aime. Si je reçois plusieurs textes intéressants je ferai un tirage. Le gagnant du 16 dernier est Mamyhan.

88888

Plus dans la section

Je t'aime

Uncategorized

Related Post
  • 13 May 2021 par › Ginette Villeneuve

    5 beaux coeurs…

    Merci Pixabay. Transformation des photos, chroniques et bulletins de Ginette Villeneuve : http://pla...Readmore
  • 12 May 2021 par › Ginette Villeneuve

    Dessins enfantins d’oiseaux…

    Merci Pixabay. Transformation des images, chroniques et bulletins de Ginette Villeneuve : http://pla...Readmore
  • 11 May 2021 par › Ginette Villeneuve

    Images, Coeurs & fleurs…

    Transformation des images, chroniques et bulletins de Ginette Villeneuve : http://planete.qc.ca/Gine...Readmore