Magré les durs traitements que nous faisons subir au rêve, jamais il ne nous boude ni ne nous oublie. Nous le maltraitons par ignorance en le qualifiant d’absurde, d’incohérent et d’inutile. Par manque de temps nous le délaissons. En allant au lit épuisés et en sombrant dans le sommeil le plus rapidement possible, nous le négligeons. Pas même une petite pensée pour lui souhaiter la bienvenue.
[…] Malgré nos impolitesses, le rêve est toujours au rendez-vous cinq ou six fois par tranche de huit heures de sommeil.

© Nicole Gratton, Les rêves, Messagers de la nuit. Les Éditions de l’homme. Sur la première page de ce livre on peut lire la dédicace de Nicole :

– À Ginette
Que tes rêves soient une source infinie d’inspiration. Merci pour ta présence aujourd’hui le 26-5-2003,

Nicole Gratton.

C’est pour cela que j’ai intitulé mon bulletin, «Les rêves, une source infinie d’inspiration».

Ginette Villeneuve.

© Bulletin réservé pour cette liste d’envoi.


Tirage du logiciel Sublisoft le septième
jour du mois à toutes les personnes
qui m’ont fait parvenir leurs
rêves ou qui m’ont envoyé un commentaire
pertinent sur le sujet.
Gagnante du mois :

pour

88888

Plus dans la section

Uncategorized

Related Post
  • 12 May 2021 par › Planète Québec

    Et ça continue

    Comble pour un coq? Avoir la chair de poule! Comble pour un journaliste ? Être à l’article d...Readmore
  • 12 May 2021 par › Planète Québec

    Jouasse

    Farceur- Boute-en-train- Personne qui aime à s’amuser et à jouer des tours. ” Mon gran...Readmore
  • 11 May 2021 par › Planète Québec

    Perles scolaires…

    RÉPONSES D’ÉLÈVES DU PRIMAIRE À CERTAINES QUESTIONS D’EXAMEN EN JUIN DERNIER… ...Readmore