VIVEZ AVEC COURAGE

— Mick Mooney
Plus on a peur, moins on voit. La clarté, donc, ne consiste pas seulement à penser clairement, mais aussi à vivre courageusement. À force de choisir la sécurité, nous mettons un bandeau sur les yeux de notre cœur.
Les solutions aux défis de la vie sont toujours uniques et différentes, mais le commun dénominateur est qu’elles exigent toujours un acte de courage.
Jésus était le meilleur exemple d’une vie courageuse. C’est faire preuve de courage que d’aimer comme il l’a fait, de faire confiance comme il l’a fait, de glorifier Dieu face à une pression immense comme il l’a fait ; c’est faire preuve de courage que de défendre une femme prise en flagrant délit d’adultère face à des hommes bien-pensants – mais Jésus l’a fait, et il l’a fait sans hésitation.
Il appela un collecteur d’impôts, Zachée, que le peuple considérait comme un escroc, une honte, un homme trop éloigné de la grâce de Dieu – oui, Jésus l’appela devant eux tous et lui dit qu’ils devraient dîner ensemble !
Il y a des centaines d’exemples où Jésus a agi avec beaucoup de courage. Le plus grand de tous est, bien sûr, son geste ultime de monter sur la croix ; mais ne pensez pas que ce soit la seule chose qui fasse de lui un homme courageux.
Tous ses actes étaient courageux.
Sa réputation n’était pas celle d’un homme religieux soigné et parfait, mais d’un glouton et d’un ivrogne, ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs.
Vous voyez, il faut du courage pour aimer les gens plus que sa propre réputation.
Il faut du courage pour se lever et dire : Vous êtes acceptés ! en présence de la communauté religieuse en colère qui crie : Non, ils ne le sont pas !
Il faut du courage pour croire que Dieu est le Dieu d’AMOUR et que l’amour ne faillit jamais, et pour puiser ses convictions et sa force dans cette vie intérieure.
Jésus nous a montré comment vivre avec courage. Vivez ainsi, et tout le reste s’alignera sur l’amour, car le courage consiste à refuser que la peur contrôle votre vie, pour pouvoir vivre chaque jour par amour.
Allez, maintenant, soyez comme le Christ, soyez courageux aujourd’hui.
_________________________________________________

La montre

Un vieil homme rencontre un jeune homme qui demande :
– Vous souvenez-vous de moi ? Et le vieil homme dit NON.
Puis le jeune homme lui dit qu’il était son élève.
Et l’enseignant demande :
– Que fais-tu, que fais-tu dans la vie?
Le jeune homme répond :
– Eh bien, je suis devenu professeur.
– Ah, comme c’est bon, comme moi ? (dit le vieil homme)
– Eh bien oui. En fait, je suis devenu professeur parce que vous m’avez inspiré à être comme vous.
Le vieil homme, curieux, demande au jeune homme à quel moment il l’avait décidé à devenir professeur.
Et le jeune homme lui raconte l’histoire suivante:
– Un jour, un de mes amis, également étudiant, est arrivé avec une belle montre neuve, et j’ai décidé que je la voulais et je l’ai volée, je l’ai sortie de sa poche.
Peu de temps après, mon ami a remarqué le vol et s’est immédiatement plaint à notre professeur, qui était vous. Ensuite, vous êtes allé en classe:
– La montre de cet étudiant a été volée pendant les cours aujourd’hui.
Celui qui l’a volé, veuillez la rendre.
Je ne l’ai pas rendue parce que je ne voulais pas le faire.
Ensuite, vous avez fermé la porte et vous nous avez dit à tous de nous lever et qu’il allait un par un fouiller nos poches jusqu’à ce que la montre soit trouvée.
Mais, il nous a dit de fermer les yeux, car il ne le chercherait que si nous avions tous les yeux fermés. Alors nous l’avons fait, et vous êtes allé de poche en poche, et quand vous avez fouillé ma poche, vous avez trouvé la montre et l’avez prise. Vous avez continué à fouiller les poches de tout le monde, et quand vous avez eu fini vous avez dit :
– Ouvrez les yeux. Nous avons la montre.
Vous ne m’avez rien dit et vous n’avez jamais mentionné l’épisode.
Vous n’avez jamais dit non plus qui avait volé la montre.
Ce jour-là, vous avez sauvé ma dignité pour toujours.
Ce fut le jour le plus honteux de ma vie.
Mais c’est aussi le jour où ma dignité a été sauvée de ne pas devenir un voleur, une mauvaise personne, etc. Vous ne m’avez jamais rien dit, et même si vous ne m’avez pas grondé ou attiré mon attention pour me donner une leçon de morale, j’ai reçu le message clairement.
Et grâce à vous, j’ai compris ce qu’un vrai éducateur doit faire. Vous souvenez-vous de cet épisode, professeur ?
Et le professeur répond :
– Je me souviens de la situation, de la montre volée, que je cherchais chez tout le monde, mais je ne me souvenais pas de toi, car j’ai aussi fermé les yeux en cherchant.
C’est l’essence même de l’enseignement :
Si pour corriger vous devez humilier; vous ne savez pas enseigner !
_________________________________________________
Un jour, Jésus et le Diable discutaient pour savoir qui était le meilleur, alors Dieu leur proposa un concours de dactylographie afin de régler la dispute.
Dieu les fit donc s’asseoir chacun devant un ordinateur et leur demanda de taper un article écrit sur un morceau de papier. Le premier à finir de taper serait le gagnant.
Jésus et le Diable se mirent donc à taper frénétiquement.
Soudain, il y eu une coupure de courant et les deux ordinateurs s’éteignirent. Leur travail de dactylographie avait disparu des écrans.
Lorsque le courant fut rétabli et que les ordinateurs eurent redémarré, le travail de Jésus réapparut sur son écran, mais le Diable ne put récupérer le sien et avait perdu tout son travail. Dieu déclara donc que Jésus était le vainqueur.
Rempli d’amertume, le Diable se plaignit à Dieu en disant que ce n’était pas juste du tout et a exigé une revanche, mais Dieu dit…
Cesse de te plaindre, Satan, sais-tu pourquoi Jésus a récupéré son travail ?
Tout le monde sait que JÉSUS SAUVE !
_________________________________________________

La meilleure façon de trouver ce que Dieu veut, c’est de Lui dire : Je veux ce que Tu veux !

Dieu nous laisse le choix, mais quant au meilleur choix, Lui seul le connaît. Alors, autant Lui demander ! Comment peut-on trouver la volonté de Dieu ? La première condition requise est de faire table rase de ce que nous voulons faire ! Selon les Écritures, nous devons soumettre notre corps, nos pensées, notre volonté même, et ne pas nous laisser modeler par le monde actuel, mais nous laisser transformer par le renouvellement de notre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui Lui plaît, ce qui est parfait. (Rom.12:1,2) Demandez au Seigneur de vous conduire, de vous guider, d’ouvrir votre cœur et votre entendement à Sa Vérité. Demandez-Lui de vous aider à la comprendre et à la suivre dans un abandon et une soumission totale à Dieu — la soumission de vos pensées, de votre corps, de votre propre volonté ! Alors vous saurez quoi faire ! Et cela, sans tarder ! Si vous êtes Son enfant et que vous Le laissez choisir, que va-t-Il choisir pour vous ? Il va choisir ce qu’il y a de mieux ! Il sait tout, Il vous aime, Il vous comprend, rien ne peut ternir Sa Vérité ! À ceux qui Lui laissent le choix, Il donne le meilleur !
_________________________________________________

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post