UNE MIRACULÉE DE LA FOI
(Missionnaires à Madagascar)

Il y a trois ans, lorsque nous vivions à
Madagascar, Nivo (prononcez ”Nive”) une
de nos voisines, a commencé à se plaindre
de douleurs insupportables dans le dos.
Le diagnostic des médecins locaux
évoquait un vague « problème de dos » ;
ils lui prescrivirent des doses de plus
en plus fortes de médicaments censés
combattre la douleur, sans aucun résultat.
Nous avons proposé de l’emmener dans le
meilleur hôpital de la ville où, après
l’avoir examinée, le médecin-chef rendit
son diagnostic : Nivo souffrait d’un cancer
des os parvenu à un stade avancé! Le médecin
recommanda à Nivo de commencer immédiatement
un traitement de radiothérapie. Mais même
avec ce traitement, il ne lui donnait que
quelques mois à vivre. Mais Nivo déclara au
docteur qu’elle avait la foi que sa vie était
entre les mains de Dieu, et s’Il avait permis
qu’elle soit malade, Il avait aussi le pouvoir
de la guérir s’il le voulait. Lorsque le docteur
lui conseilla de rester pendant les deux mois
que durerait le traitement à l’hôpital, elle
ajouta que s’il ne lui restait que très peu de
temps à vivre, elle préférait le passer chez elle
 avec ses 10 enfants!
 
Bientôt, Nivo n’arrivait plus à marcher
tellement elle avait mal, elle avait besoin
d’aide en permanence pour se déplacer.
En plus, la cicatrice de la biopsie s’était
mal refermée et s’est mise à suinter et à
s’agrandir. Son état ne cessait d’empirer.
Nous nous sommes réunis pour prier pour elle,
et nous lui avons promis de l’aider du mieux
que nous pourrions, quelle que soit sa décision.
Une fois de plus, elle a choisi de s’en remettre
complètement au Seigneur, tout en Lui rappelant
que ses enfants étaient encore jeunes, qu’ils
avaient besoin d’elle, et donc qu’Il valait
mieux qu’elle guérisse. Au cours des semaines qui
suivirent nous avons continué à prier pour elle.

Quelques jours après cette prière, Nivo a du se
lever pour aller aux toilettes, mais ce jour-là
personne n’était là pour l’aider ; alors elle a
prié pour que Dieu lui donne la force de se lever
et elle y est parvenue !  Elle était tellement
heureuse d’avoir réussi à marcher qu’elle est
sortie sur le seuil de sa petite maison. Un de
ses voisins qui l’a vue a répandu la nouvelle ;
tout le village était en effervescence, ses
voisins entouraient sa case en s’écriant :
“Un miracle! C’est un miracle!” C’était vraiment
impressionnant ! Petit à petit, Nivo a recouvré
ses forces et s’est remise à marcher! Elle a
commencé en s’aidant de deux cannes, puis d’une
seule, et pour finir elle n’a plus eu besoin de
cannes. En l’espace d’une quinzaine de jours,
la plaie de son dos s’est complètement refermée
et cicatrisée. Plusieurs mois après, nous avons
rencontré le médecin qui l’avait suivie lors de
son séjour à l’hôpital. Quelle ne fut sa surprise
d’apprendre que Nivo était encore en vie !

« Elle doit être paralysée, alors?” s’est-il
exclamé. Lorsque nous lui avons assuré qu’elle
était complètement rétablie, il est resté sans
voix !

Aujourd’hui, plus de deux ans après avoir ressenti
les premières douleurs de la maladie, Nivo s’occupe
de ses enfants, elle entretient son jardin, fait
la lessive de toute sa grande famille et vaque à
ses occupations comme n’importe quelle autre
villageoise. Il nous arrive de la gronder gentiment
lorsque nous la voyons porter sur la tête un fardeau
qui nous parait trop lourd, ce à quoi elle répond
en riant : “Ça va bien! Merci Jésus!”

Et ce n’est pas tout! Nivo vient de mettre au monde
son 11ème enfant : une magnifique petite fille. 
L’accouchement était un peu long car le bébé s’est
présenté en position de siège, mais sinon tout c’est
très bien passé en dépit du fait qu’il manque à Nivo
plusieurs vertèbres lombaires.

Quand Dieu fait un miracle, Il le fait bien!

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post