Un Noël qui compte !

J’ai lu un article fort intéressant qui parlait combien de personnes de nos jours se sentent seules et abandonnées durant la période de Noël. Cet article semblait très pessimiste, et cela m’a fait réfléchir sérieusement sur la question, parce qu’il y avait une part de vérité à l’intérieur qu’on ne peut pas dénier.

Alors, je me suis posé la question : pourquoi durant cette période qui devrait être une saison de réjouissance, y a-t-il de plus en plus de gens qui se sentent abandonnées et délaissées ? Pourtant,
Noël est un heureux évènement, un moment où les familles se réunissent, un moment de festivités. Alors, qu’est-ce qui manque ?

Et la réponse m’est venue, clair comme le cristal : l’esprit de Noël n’est plus là ! On a dépouillé
Noël de sa plus belle parure, celle du partage, de penser aux autres. Celle de partager Noël avec les autres. Celle de colporter l’amour et la joie à ceux qui en manquent le plus.

Nos Noëls sont devenus vides et fades ; ils ont perdu leurs vraies valeurs ; une fête juste pour se satisfaire soi-même jusqu’à en être repu.

Bien sûr, un certain nombre de gens veulent faire plaisir à leurs proches et leurs enfants, profité de ce moment pour rencontrer les membres de leurs familles éloignées, ou d’amis. C’est aussi un bon moment pour finir une année bien chargée avec tous ses problèmes. Un moment pour oublier cette société qui nous étouffe et ce monde avec toutes ces guerres et conflits.

Alors, beaucoup de gens pensent que faire un bon gueuleton, se saouler un peu, vont les aider à alléger et à oublier leurs problèmes. Mais, triste à dire, cela a le plus souvent un effet tout à fait contraire. Pire encore, cela nous fait démarrer une nouvelle année avec un sac vide, celui de notre cœur.

Pourquoi ? Parce que les choses matérielles satisfont notre corps juste le temps d’un plaisir
mais ne durent pas. Elles ne remplissent pas notre âme et notre cœur avec quelque chose durable, comme la joie, l’amour, la satisfaction de donner, l’accomplissement d’exister pour quelque chose, pour quelqu’un !

L’Esprit véritable de Noël, c’est ce qui rend cette fête, cette célébration inoubliable. C’est de partager ce qu’on a avec les autres, c’est de penser à leurs besoins, pas seulement aux nôtres, d’inclure les autres dans notre vie.

Alors, regardons autour de nous ; regardons le besoin des autres ; regardons ce que nous pouvons apporter dans la vie des autres pour qu’ils se sentent moins seuls, moins abandonnés,
moins délaissés et oubliés.

Faisons de ce Noël, un Noël unique et qui compte, un Noël inoubliable qui restera marqué dans notre vie pour toujours.

Patrick Etienne

 

C’était une scène très simple, ce premier Noël –une pièce rudimentaire dénuée de confort, un jeune couple et rien qu’une auge pour y mettre l’enfant. Il faisait probablement assez froid et, comme leur famille était au loin, il n’y avait pas grand monde pour les aider. Pas exactement la représentation que nous aimons montrer dans les spectacles de Noël. Et pourtant, cette scène rustique a constitué le plus grand événement de l’histoire humaine.
***
Les véritables cadeaux des fêtes de Noël ne peuvent pas être déposés au pied d’un sapin; vous ne pouvez pas les porter ni les manger ni les conduire ni jouer avec. Nous passons tellement de temps avec ces cadeaux inférieurs – ces jouets, ces vêtements, ces bijoux et ces confiseries de Noël, et si peu de temps avec les cadeaux essentiels que sont la compréhension, la grâce, la paix et le pardon. Pas étonnant que les fêtes de Noël nous épuisent vu que, quand tout est terminé, la seule chose qui nous reste c’est une grosse pile de vaisselle sale et les factures du mois de janvier.
***
Souvenons-nous que le cœur de Noël est un cœur généreux, un cœur ouvert qui pense d’abord aux autres. La naissance de l’enfant Jésus est l’événement le plus important de toute l’histoire, car elle a signifié le déversement dans un monde malade du pouvoir de guérison de l’amour qui a transformé toutes sortes de cœurs depuis près de deux mille ans … Sous tous les paquets joliment enveloppés, il y a ce battement de cœur de Noël –Matthew Adams

Noël n’est pas une date, les enfants ! C’est un état d’esprit. – Mary Ellen Chase

Êtes-vous disposés à croire que l’amour est la plus grande force du monde –plus forte que la haine, plus forte que le mal,
plus forte que la mort – et que la vie bénie qui commença à Bethléem il y a deux mille ans est l’image et la lumière de
l’Amour Eternel ? Dans ce cas, vous pouvez vraiment célébrer Noël.
–Henry Van Dyke

La joie d’éclairer d’autres vies, de porter les fardeaux les uns des autres, d’alléger les charges des autres et de remplacer le vide des cœurs et des vies par des cadeaux généreux devient pour nous la magie de Noël.
–W. C. Jones
*********

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post