sourireRéussir avec le pouvoir de sourire

Les actions en disent plus long que les mots.
Et le sourire dit :

“Tu me plais, ça me fait plaisir de te revoir,
je suis heureux que tu sois venu.”

D’où le succès de nos amis les chiens. Ils
frétillent de joie, ils bondissent dès qu’ils
nous aperçoivent. Et réaction toute naturelle,
nous nous réjouissons de les voir.

Quant au bébé, l’effet de son sourire n’a pas
d’égal, il est irrésistible. Il est capable d’ouvrir
la porte aux cœurs les plus récalcitrants.

Le directeur du personnel d’un grand magasin
de New York disait un jour qu’il préférait mieux
embaucher un vendeur sans diplôme, mais au
sourire engageant, qu’un licencié en économie
qui fasse trop sérieux.

L’effet d’un sourire, même invisible, est vraiment
formidable. Les sociétés de vente par téléphone
conseillent à leurs employés de sourire lorsqu’ils
parlent. Car le sourire peut s’entendre.

Ceux qui réussissent sont ceux qui prennent plaisir
à ce qu’ils font. Telle était l’observation pertinente
du PDG d’une des plus grandes usines de caoutchouc
du monde. Ce capitaine d’industrie attachait peu de
foi au vieil adage selon lequel le travail acharné
serait la seule clef du succès. J’ai connu des gens,
ajoutait-il, qui réussissaient parce qu’ils éprouvaient
un plaisir évident à diriger leur entreprise. Mais au
fil des années, le plaisir s’est changé en pensum et
le travail a perdu de son intérêt. J’ai revu ces mêmes
hommes, ils avaient perdu la joie de diriger. Et ils
finirent par faire faillite.

Si vous éprouvez du plaisir à rencontrer autrui, autrui
trouvera du plaisir à vous rencontrer.

Souriez ! Nul n’a autant besoin de votre sourire que
celui qui n’est plus capable de vous sourire.

Pendant des milliers d’années, les philosophes ont
spéculé sur les lois qui régissent les relations humaines.
Un précepte capital en est sorti. Un précepte que Jésus
enseignait, il y a vingt siècles, dans les collines rocheuses
de Judée. Un précepte qu’il a résumé en ces termes :

“Faites pour les autres tout ce que vous voudriez qu’ils
fassent pour vous.” (Matthieu 7 :12).

Ainsi donnons aux autres ce que nous aimerions qu’ils
nous donnent. Où donc et quand ? Partout voyons, et
tout le temps !

********************

LA VOIX DE LA SAGESSE

∎ Quelle sensation enivrante que de lever nos yeux   là-haut
vers les sommets, les sommets que nous allons atteindre
si nous continuons à grimper, à lutter, à nous accrocher,
sans jamais abandonner.
∎ Nombre d’inventions sont le fruit d’hommes relativement
peu instruits. Dans leur ignorance, ils ignoraient sans
doute qu’on ne pouvait les inventer.
∎ Mettre des limites à ses ambitions, c’est mettre des limites
à son potentiel.
∎ En présence d’un défi, ne cherchez pas le pourquoi-c’est-
impossible, mais le comment-c’est-possible.
∎ Mieux vaut mourir pour quelque chose que vivre pour rien
du tout !
∎ Les grandes oeuvres mémorables ne sont pas le fruit de la
génération spontanée. Il a fallu d’abord qu’elles soient le
fruit du rêve, puis de la foi, puis de la volonté de quelqu’un.
∎ Le pèlerin qui n’atteint jamais son but n’est pas un pèlerin,
mais un vagabond.
∎ L’homme qui marche avec Dieu ne manque jamais d’arriver
à sa destination.
∎ Pour que la vie trouve son sens, sa raison d’être, nous devons
voir Dieu en toute chose.
∎ Donne-moi la force d’avancer pour toi ! VENT DE L’ADVERSITE…
MONTAGNE DES PROUESSES

********************

Vous êtes unique !

Qui sont les gens les plus heureux ?

Ceux qui s’acceptent tel qu’ils sont..
Ceux qui apprennent à se contenter
de ce qu’ils ont et qui n’attachent pas
trop d’importance à ce que pensent
les autres.

Quand vous cherchez à vous conformer
à l’idéal que vous impose votre entourage,
vous vous mettez sous une pression terrible,
mais la liberté se trouve dans l’humilité.

Franchement, n’est-il pas vrai que vous
admirez ceux qui n’ont pas peur d’être
eux-mêmes, ceux qui ont le courage de
vivre une vie saine et qui ont le sens des
priorités ?

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post