Réflexions sur le suicide

Le suicide n’est jamais un problème simple. Les gens sont parfois prompts à juger et à condamner les personnes qui se suicident. Mais nous devons éviter de simplifier à l’excès cette façon tragique de mourir.

Les personnes qui mettent fin à leurs jours ont souvent été aux prises avec des problèmes graves, comme la dépression, l’alcoolisme ou d’autres addictions.

Se suicider n’est pas la bonne façon de réagir aux épreuves, mais les gens qui le font n’ont probablement pas les idées très claires.

Y a-t-il un espoir qu’ils vivront à nouveau ? Dieu dit qu’Il ressuscitera tous les morts [1], et nous savons que Dieu veut donner à tout le monde une vraie chance de se repentir et d’être pardonné et sauvé. [2]

La Bible affirme que ceux qui n’ont pas compris la vérité spirituelle de Dieu au cours de leur vie auront une autre chance de vivre, une chance de mieux gérer leurs problèmes.

En les ressuscitant, Dieu ne leur donne pas une seconde chance de salut, mais plutôt leur seule chance. …

Nous savons que les familles et les amis des personnes qui parviennent à se suicider souffrent souvent terriblement, et qu’ils ont énormément de mal à comprendre pourquoi leur proche a décidé de mourir de cette façon. Les gens qui survivent aux suicidés ont besoin de beaucoup de compréhension et de réconfort

Auteur inconnu [3]

***

S’agissant du suicide, je crois en un Dieu qui pleure avec ceux d’entre nous qui s’effondrent sous le poids d’un déséquilibre chimique, ou à cause des effets secondaires de médicaments, de problèmes de la vie, d’abus, de troubles bipolaires ou de profonde dépression.

Je crois que Dieu pleure avec nous quand les larmes coulent à flot.

Dieu nous berce quand nous pensons être tout seuls. Dieu nous tient dans ses bras quand le croque-mitaine nous guette. Et Dieu s’approche tout près de ceux qui restent et se demandent pourquoi : qu’est-ce que j’aurais pu faire, comment ai-je pu passer à côté de ça, et est-ce que Dieu m’aime encore ?….

J’espère que les chrétiens prient pour la prévention du suicide comme nous prions pour les guérisons, la recherche médicale, les médecins, et la grâce de Dieu.

J’espère que nous prions en sensibilisant nos communautés de la foi et en offrant des souvenirs affectueux de ceux que nous avons perdus.

Puissions-nous trouver un moyen d’embrasser les cicatrices dans la foi, la communauté et la compassion

Monica A. Coleman [4]

***

Le suicide c’est comme n’importe quel autre péché. C’est passible d’une punition, mais c’est pardonnable. Nulle part dans la Bible, est-il écrit que le suicide est impardonnable.

Le seul péché impardonnable c’est de rejeter la foi en Jésus ; c’est de refuser et de résister à l’invitation du Saint-Esprit à croire en Jésus, et refuser de Le recevoir.

Le Seigneur est miséricordieux, et sa miséricorde dure d’éternité en éternité. Depuis toujours et pour toujours. [5]

Il peut encore pardonner, même dans la prochaine vie, peu importe ce qui s’est passé, du moment qu’on L’aime et que l’on croit en Lui.

J’ai toujours éprouvé de la compassion pour les pauvres gens qui se sont suicidés, et j’ai espéré et prié qu’ils soient sauvés, et qu’ils aient eu au moins la foi dans le Seigneur, même s’ils ne pouvaient plus supporter de vivre.

Bien sûr, je pense qu’il est préférable d’endurer ce qu’on doit affronter pour le Seigneur plutôt que de mettre fin à ses jours. Mais je ne dirais pas que le suicide est un péché impardonnable.

***

Pour ceux qui ne le savent pas, disons que j’étais très gros pendant mon adolescence. Comme certains d’entre vous l’ont peut-être vécu ou peuvent l’imaginer, l’intimidation et le manque général d’estime de soi étaient pour moi monnaie courante.

Je me souviens qu’une fois, en première année de fac, un gars s’est approché de moi et m’a agrippé au ventre en disant :

Pourquoi tu ne te tues pas, espèce de gros lard ?

Inutile de dire que cela m’a beaucoup affecté. En toute honnêteté, je peux dire que cette pensée ne m’avait jamais traversé l’esprit jusque-là. Je me revois encore en train de marcher, ce jour-là, cette semaine-là, et de me dire :

Oui, pourquoi ne le ferais-je pas ?

Cette réflexion injurieuse m’a fait examiner très attentivement ma vie, mes amis, ma famille, même ma foi, et m’a fait me demander :

Pourquoi suis-je ici ? Et Est-ce que ma vie a de la valeur ?

Heureusement que j’ai eu des personnes clés dans ma vie qui m’ont montré un amour sincère, mais ce n’est hélas pas le cas pour tout le monde.

Si vous traversez une période où vous manquez d’assurance ou d’estime de soi, où vous avez l’impression de suffoquer dans un trou noir sans air et où vous demandez si quelqu’un s’en soucie [ou] est même au courant, je voudrais, moi qui ai dû me poser ces questions difficiles, vous faire part de quelques réflexions.

Je me souviens que dans ces moments, l’un des mots clés auquel je me suis accroché était le mot destinée.

Voyez-vous, ma foi chrétienne est très importante pour moi. C’est le fondement de ma vie depuis de nombreuses années, et elle m’a aidé à répondre à certaines des questions les plus difficiles de la vie, comme Pourquoi suis-je ici ?

Je vous partage ci-après quelques versets tirés des livres de la Genèse, des Psaumes et de l’évangile de Jean qui m’ont aidé à faire le tri entre certaines de mes émotions.

► À son image

Au chapitre un du livre de la Genèse, nous lisons :

Dieu créa les hommes pour qu’ils soient son image, oui, il les créa pour qu’ils soient l’image de Dieu. [6]  …

Le Dieu qui a créé toutes choses vous a aussi créé et vous a créé à son image.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais si je n’aimais pas quelque chose ou que cela n’avait pas grande valeur à mes yeux, je ne la créerais certainement pas à mon image. C’est énorme.

► Pour Dieu, nous avons de la valeur

Au Psaume 139, nous lisons :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Tu as façonné mon corps tout entier quand tu m’as tissé au sein de ma mère. Je veux te louer d’avoir fait de moi une créature extraordinaire et si admirable : Tu fais des merveilles, et mon être entier le reconnaît bien. Mon corps n’était pas caché devant toi quand, dans le mystère, je fus façonné dans les lieux secrets au sein de la terre. Je n’étais encore qu’une masse informe, mais tu me voyais, et, dans ton grand livre, chacun de ces jours que tu me destines étaient tous inscrits avant que l’un d’eux ne vienne à paraître. [7]

Vous vous rendez compte ! Dieu a fait nos caractéristiques les plus complexes ! Vous savez toutes ces bizarreries que vous avez ? Oui, Dieu les a créées en vous. Pourquoi ? Parce qu’Il vous a créé pour être vous, et personne d’autre ne peut être vous !

Lorsque vous êtes aux prises avec l’impression que vous ne valez rien, rappelez-vous que le Dieu de l’univers a créé chaque partie de vous de façon unique. Même si vous manquez d’estime de soi, rappelez-vous que, pour Dieu, vous avez de la valeur.

► Il vous aime

Enfin, dans le livre de Jean, nous lisons :

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle. [8]  …

Le Dieu dont nous avons parlé, le Dieu qui vous a créé de façon unique, vous aime aussi …

Alors même que vous êtes au fond de cette fosse sombre, et que vous vous sentez seul, il y a un Dieu qui vous aime profondément. Et il vous aime tellement qu’il a envoyé son fils unique mourir pour vous …

Accepteriez-vous de sacrifier quelqu’un que vous aimez pour quelqu’un que vous détestez ? Pour quelqu’un qui, à vos yeux, n’a aucune valeur, ni aucune importance ? Bien sûr que non !

En fait, Jésus vous aimait tellement qu’Il est mort pour vous, tout en sachant que vous ne L’aimeriez peut-être même pas en retour. Ça c’est un immense amour, un amour profond, et c’est comme ça qu’Il vous aime.

Je vous le redis, je ne sais pas où vous en êtes en ce moment-même, mais si vous vous sentez mal en ce moment, je vous en prie, parlez-en à quelqu’un tout de suite.

Mais je veux que vous sachiez qu’au cours de mon propre voyage de découverte, j’ai eu beaucoup de mal, mais ces vérités m’ont soutenu et je crois qu’elles peuvent aussi vous soutenir, vous aussi.

Vous servez à quelque chose, vous avez de la valeur, vous avez été créé et vous êtes aimé, profondément aimé.

Ces vérités ne viennent pas de moi, mais ce sont les paroles du Dieu qui a tout créé.

Graeme Wilson [9]

[1] Jean 5.28–29.

[2] 2 Pierre 3.9; 1 Timothée 2.4.

[3] https.//www.ucg.org/bible-study-tools/bible-questions-and-answers/what-does-the-bible-say-about-someone-who-commits-suicide. [Ce que dit la bible d’une personne qui s’est suicidée]

[4] https.//religionnews.com/2016/09/29/suicide-leaves-scars-not-the-stain-of-sin. [Le suicide laisse des cicatrices mais pas la tache du péché]

[5] Psaume 103.17.

[6] Genèse 1.27 BDS.

[7] Psaume 139.13–16 PVV.

[8] Jean 3.16.

[9] https.//wellspring.one/blog/why-am-i-even-here/ [qu’est-ce que fais ici]

_______________________________________________________________________________________________

Patrick commentaire :

Ce blog me touche énormément parce que j’ai vécu des choses similaires que ce jeune garçon a traversé. Je remercie Jésus d’avoir sauvé ma vie, non seulement spirituellement mais physiquement aussi !

C’est pour cette raison que j’ai beaucoup de sympathie et de miséricorde pour ce genre de personne qui traverse de telles épreuves.

D’une certaine manière, mon enfance et ma vie d’ado ont été un enfer ; des souvenirs très difficiles que je ne voudrais pas retraverser !

Mais je remercie Dieu du fond du cœur parce que cela a produit la merveilleuse personne que je suis aujourd’hui ! Le résultat et les fruits de toutes ces épreuves :

Je sais ce que sait d’avoir une enfance brisée et de ne pas avoir une vraie famille unie et aimante !

Je sais ce que sait d’avoir de l’obésité et d’être gros.

Je sais ce que sait quand vous devez traverser les moqueries et même être persécuté parce que vous êtes différent des autres !

Je sais ce que sait de se sentir rien du tout, un être inutile, de n’avoir aucune confiance en soi, de vouloir en finir d’une façon ou d’une autre !

Je sais ce que c’est la solitude et d’errer dans la vie se demandant si on n’est pas une erreur de la nature !

Oui, je sais toutes ces choses et bien plus, parce que j’ai dû les traverser et apprendre les dures réalités de la vie.

J’ai dû me battre pour survivre ; me relever chaque fois que je tombais ; continuer même quand je n’avais plus de courage ou d’espoir de m’en sortir ; continuer de croire en dépit de toute l’opposition qui était devant moi ; et quand cela devenez trop difficile, m’accrocher à la vie de toutes mes forces !

Quelque chose en moi me disait de ne pas abandonner, de m’accrocher même quand je ne comprenais pas. De continuer à espérer et à m’accrocher à la vie.

Je sais maintenant que cette force c’était Dieu et qu’Il a toujours été à mes côtés, même quand je me sentais le plus seul et désemparé au monde et que je ne le connaissais même pas !

Je crois et je suis persuadé que c’est cette foi intérieure qui m’a gardé toutes ces années, qui m’a protégé et qui m’a aidé à continuer, quoique que je suis issue d’une famille communiste et d’extrême gauche et que je n’ai pas été élevé dans l’atmosphère religieuse des l’églises.

Si je dois terminer ce commentaire, je sais maintenant que Dieu a un plan pour chacun d’entre nous, une raison spécialement de venir dans ce monde. Non seulement notre vie est précieuse mais elle est aussi inestimable.

Qu’il y a une raison pourquoi nous devons traverser toutes ces épreuves et ces tests ; qu’ils sont nécessaires et indispensables pour faire de nous des êtres humains aimants et utiles pour devenir une force positive pour le bien de l’humanité !

Je réalise aujourd’hui, que Dieu a tourné tous ces moments difficiles dans ma vie pour faire de moi quelque chose de vraiment utile !

Il m’a appris qu’est-ce que c’est la compassion et la miséricorde ; comprendre qu’est-ce que c’est la souffrance et la maladie ; d’avoir un cœur brisé pour ceux qui souffrent et qui se sentent abandonnés ; que la bonté et le pardon sont des vertus ; et la liste serait longue à faire pour énumérer tous les bienfaits de ces épreuves que j’ai dû traverser et que je continue à expérimenter.

___________________________________________________________________

Extra :

Voici un des plus beaux Psaumes de la Bible qui nous montre combien notre vie est précieuse et extraordinaire ; qu’elle a été planifiée même avant que l’on soit conçu. Ma traduction est tirée de la Bible Darby, mais vous pouvez utiliser votre propre traduction de la Bible en français :

***

Psaume 139

Psa 139:1  Éternel ! tu m’as sondé, et tu m’as connu.

Psa 139:2  Tu connais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin ma pensée ;

Psa 139:3  Tu connais mon sentier et mon coucher, et tu es au fait de toutes mes voies.

Psa 139:4  Car la parole n’est pas encore sur ma langue, que voilà, ô Éternel ! tu la connais tout entière.

Psa 139:5  Tu me tiens serré par derrière et par devant, et tu as mis ta main sur moi,

Psa 139:6  Connaissance trop merveilleuse pour moi, si élevée que je n’y puis atteindre !

Psa 139:7  Où irai-je loin de ton Esprit ? et où fuirai-je loin de ta face ?

Psa 139:8  Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au shéol, t’y voilà.

Psa 139:9  Si je prends les ailes de l’aube du jour, si je fais ma demeure au bout de la mer,

Psa 139:10  Là aussi ta main me conduira et ta droite me saisira.

Psa 139:11  Et si je dis : Au moins les ténèbres m’envelopperont, -alors la nuit est lumière autour de moi.

Psa 139:12  Les ténèbres même ne sont pas obscures pour me cacher à toi, et la nuit resplendit comme le jour, l’obscurité est comme la lumière.

Psa 139:13  Car tu as possédé mes reins, tu m’as tissé dans le ventre de ma mère.

Psa 139:14  Je te célébrerai de ce que j’ai été fait d’une étrange et admirable manière. Tes œuvres sont merveilleuses, et mon âme le sait très-bien.

Psa 139:15  Mes os ne t’ont point été cachés lorsque j’ai été fait dans le secret, façonné comme une broderie dans les lieux bas de la terre.

Psa 139:16  Tes yeux ont vu ma substance informe, et dans ton livre mes membres étaient tous écrits; de jour en jour ils se formaient, lorsqu’il n’y en avait encore aucun.

Psa 139:17  Combien me sont précieuses tes pensées, ô Dieu ! combien en est grande la somme !

Psa 139:18  Si je veux les compter, elles sont plus nombreuses que le sable. Si je me réveille, je suis encore avec toi.

___________________________________________________________________

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post