2016-05-24_231629Je pourrais écrire des pages et des pages,
et des pages entières, d’hommes célèbres qui
donnent leur témoignage sur la vérité de la
Bible et de Dieu.
Je suis sûr que vous allez trouver quelques
noms que vous respectez dans ces citations.
Mais dans notre époque moderne, éclairée et
scientifiquement avancée, quand nous commençons
à découvrir les confins de l’univers, nous
retournons à l’âge de l’ignorance, en oubliant
qu’il y a un Dieu et créateur!
Patrick Etienne

Citations d’hommes célèbres
(Des Citations d’hommes provenant des 4 coins
du monde)

♦ « Pour les athées et ceux qui ne croient pas
en Dieu – Le Gain est la Perte :

Avez-vous songé ou entendu parler de la
probabilité de Blaise Pascal,
(mathématicien et philosophe chrétien) ? :
« Pesons le gain et la perte sur
l’existence de Dieu » :

1) Vous êtes croyant, « si Dieu existe vous
gagnez infiniment au-delà de votre mise :
l’éternité de félicité…», si Dieu n’existe
pas vous perdez votre mise d’avoir cru pour
rien durant votre vie sur terre.

2) Pour les incrédules, « si Dieu existe vous
perdez conséquemment = l’enfer » et si Dieu
n’existe pas, ils gagnent leur faible mise :
leur misérable existence sur terre, puis plus
rien.

L’un dans l’autre qui est le perdant et le
gagnant, d’après vous ? »

♦ « En Jésus, nous trouvons tout ce qu’il nous
faut pour la vie présente comme pour la vie à
venir : veux-tu être guéri ? Il est le médecin.
– As-tu soif ? Il est la source. – Es-tu
tourmenté par le sentiment de ton injustice ?
Il est la justice de Dieu. – As-tu besoin de
secours ? Il est la force. – Crains-tu la mort ?
Il est la vie. – Désires-tu avancer ? Il est
le chemin. – Fuis-tu les ténèbres ? Il est la
lumière. – As-tu faim ? Il est la nourriture. »
(Ambroise).

♦ « La foi chrétienne n’est pas un saut dans le
vide. Examinées avec objectivité, toutes les
déclarations de la Bible sont des propositions
entièrement soutenues par la raison et
l’évidence. » (Charles Colson)

♦ « Nous dira-t-on qu’un tel homme n’a jamais existé,
que toute cette histoire est un mensonge ? Supposez
que Platon et Newton n’aient jamais vécu. Dans ce
cas, qui aurait fait leurs œuvres et imaginé leurs
pensées ? Il fallait Newton pour inventer Newton.
Quel homme aurait pu inventer Jésus ? Nul autre que
Jésus. » (Theodore Parker).

♦ « Il n’y aurait plus d’incrédule dans toute la
ville de Paris si un soir, les astres en se
rapprochant, venait à écrire cette phrase dans le
ciel : Mortels, adorez Dieu ! … Si cela arrivait,
tous  les hommes croiraient. On les verrait tomber
à genoux et adorer ce grand Dieu ! Et bien, c’est
précisément ce que disent les cieux ! »
(Jean-Jacques Rousseau)

♦ « Nous vivons des temps d’inflation, et le coût de
l’athéisme vient tout juste d’augmenter! »
(Fred Dretske, philosophe)

♦ « Quand on additionne ce qui suit – la fiabilité
historique de la Bible authentifiée par l’archéologie,
la réalisation miraculeuse de prophéties annoncées
sans ambiguïté, et des miracles manifestement
documentés – on obtient un livre dont l’intégrité
est surnaturellement attestée comme aucun autre ne
l’a jamais été dans toute l’histoire. La Bible
déclare qu’elle est la parole de Dieu, et la Bible
prouve qu’elle est la parole de Dieu. »
  (Normal L.Geisler)

♦ « Dieu maintient un équilibre subtil entre deux
extrêmes : d’une part se manifester assez
ouvertement pour que ceux qui le veulent puissent
réaliser sa présence, et d’autre part se tenir en
retrait pour que ceux qui choisissent de l’ignorer
soient libre de le faire. De cette manière, le
choix de leur destinée est le fruit d’une véritable
liberté. »
(J.P Moreland, Théologien et Docteur en philosophie)

♦ « Alexandre, Charlemagne et moi avons reçu
l’extraordinaire pouvoir d’influencer et de commander
les hommes. Mais notre présence était nécessaire. (…)
Jésus-Christ, lui, a influencé et commandé ses sujets
depuis dix-huit siècles sans être visiblement présent
de corps. Alexandre, César, Charlemagne et moi avons
fondé des empires. Mais sur quoi avons-nous basé les
réalisations notre génie? Sur la force. Seul
Jésus-Christ a fondé son royaume sur l’amour ».
  (NAPOLÉON).

♦ Un linguiste, M. Montiero-Wiliams professeur de
sanscrit, langue sacrée de l’Inde s’exprimait ainsi
après avoir étudié pendant quarante deux ans les
livres orientaux:
« Empilez tous ces livres à la gauche de votre bureau;
placez la Bible seule à votre droite en ménageant le
plus grand espace possible entre eux. En effet, un
abîme sépare la Bible des livres dits « sacrés » de
l’Orient. C’est une séparation totale, définitive,
éternelle.. Une distance infinie qui ne peut être
franchie par aucune science ni aucune religion ».

♦ « Sans argent et sans armes, ce Jésus de Nazareth
a conquis plus de millions qu’Alexandre, César,
Mahomet et Napoléon ; Sans la science et
l’apprentissage, il a porté plus de lumière sur
les choses humaines et divines que tous les
philosophes et les savants réunis. Sans l’éloquence
des écoles, il a prononcé des paroles que personne
n’avait jamais prononcées ni avant ni après, et
produit des effets qui vont bien au-delà de
l’orateur. Sans avoir jamais écrit une ligne, il a
mis en œuvre plus d’écrit et fournit des thèmes pour
plus de sermons, de discussions, des ouvrages
d’érudits, des œuvres d’arts et des chants de
louanges que toute l’armée des grands hommes des
temps anciens et modernes. Né dans une étable et
crucifié comme un malfaiteur, il contrôle maintenant
les destinées du monde civilisé, et gouverne un
empire spirituel qui inclus 1/3 des habitants du
globe. » (Philippe Shaff).

♦ « Quelle élévation dans ses maximes! quelle
profonde sagesse dans ses discours, quelle présence
d’esprit, quelle finesse, quelle justesse dans ses
réponses! Quel empire sur ses passions! Où est
l’homme, où est le sage qui sait agir, souffrir et
mourir sans faiblesse et sans ostentation? »
(Rousseau, philosophe français).

♦ «Depuis mille huit cents ans, les incroyants
essayent de réfuter et de rejeter ce livre.
Cependant, il se dresse, aujourd’hui encore,
aussi solide que le roc. Sa propagation augmente
et il est plus aimé, plus partagé, plus lu,
aujourd’hui, que jamais auparavant. Les infidèles,
malgré leurs assauts, font autant impression sur
ce Livre qu’en ferait un homme frappant avec un
petit marteau sur une des pyramides d’Egypte. »
  H.L Hasting

♦ « Le malheur fait dans certaines âmes un vaste
désert où retentit la voix de Dieu. »
(Honoré de Balzac : Écrivain français, auteur
de la « comédie humaine » (1799-1850)

♦ « Le moyen de voir par la foi, c’est de fermer
les yeux à la raison » (Benjamin Franklin :
Homme politique et physicien américain (1706-1790)
inventeur du paratonnerre)

♦ « Il n’y a que 2 sortes d’hommes: les uns justes,
qui se croient pécheurs ; les autres pécheurs ,
qui se croient justes. » (Blaise Pascal:
Mathématicien, physicien, philosophe et écrivain
français (1623-1662)

♦ « La plus grande chose dans l’histoire de
l’humanité n’est pas l’homme qui a marché sur la
lune, mais c’est Dieu qui a marché sur la terre
en la personne de Jésus Christ. »
(Irwin James : Astronaute américain, l’un des 12
hommes qui ont marché sur la lune)

♦ « L’élément tragique de l’homme moderne n’est
pas qu’il ignore de plus en plus le sens de la
vie, mais c’est que cela le dérange de moins en
moins. »
(Vaclav Havel: né en 1936, auteur dramatique,
président de la république de Tchécoslovaquie.)

♦ « La révolution change tout, sauf le cœur humain.
Ensemencez les campagnes, une Bible par cabane ! »
(Victor Hugo: Écrivain et poète français , homme
politique. (1802-1885) )

♦ « Un homme qui était complètement innocent, il
s’est offert lui-même comme sacrifice pour le bien
des autres, ses ennemis inclus, et devint la
rançon du monde. Ce fut un acte parfait. »
(Mahatma Gandhi)

♦ « Personne ne tient la place qu’occupe Jésus dans
le coeur du monde. D’autres dieux ont été adorés
avec dévotion; aucun autre homme a été autant aimé
avec dévotion. »
  (Knox John)

♦ « Jésus dit: « Je t’aime juste comme tu es. Et je
t’aime trop pour te laisser comme tu es. »
(Lyon Chris)

♦ « Jésus-Christ est le centre de tout, et le but
vers lequel toutes choses tendent. »
(Pascal Blaise)

♦ « La plus grande malice du diable est de faire croire
qu’il n’existe pas. »
  (Charles Baudelaire).

♦ « Si l’on me demandait de dire clairement qu’elle est
la plus grande menace de tout le XXe siècle, là encore,
je ne trouverais rien d’autre à dire que: l’homme a
oublié Dieu. »
(Alexandre Isaievitsch Soljenitsyne Écrivain
dissident soviétique né en 1918, Prix Nobel de
littérature en 1970.)

♦ « Ma plus grande découverte est celle de mon état
de pécheur et de Jésus-Christ comme mon Sauveur
personnel. »
(James simpson, découvreur du chloroforme).

♦ « Je ne puis dire que je crois en Dieu, je le vois !
Sans Lui je ne comprends rien, sans Lui, tout est
ténèbres… On m’arracherait la peau plutôt que de
m’ôter la foi en Dieu ! »
(JeanHenri Fabre)

♦ « Pour me résumer: Jésus-Christ est mon Dieu, dont
je proclame la mort, dont je célèbre la résurrection
et dont j’attends la venue dans la gloire. »
(Jean Dutourd, écrivain Français).

♦ « L’existence de Dieu est si claire que je me
demande si celui qui la nie n’a pas perdu la raison. »
  (Cicéron).

♦ « Je suis devenu chrétien sans pour autant avoir
reçu de grandes lumières surnaturelles. Ma conviction
est sortie du coeur. J’ai pleuré et j’ai cru. »
(François-René, vicomte de Chateaubriand )

♦ « Jésus-Christ seul me donne une base stable dans
le monde instable du football. »
  (Othmar Hitzfeld)

♦ « La Bible est le meilleur don que Dieu ait jamais
fait à l’homme. »
(Abraham Lincoln)

♦ « La Bible est l’un des livres les plus étonnants du
monde: chaque fois qu’on l’ouvre, tel passage familier
qu’on a lu des vingtaines de fois resplendit soudain
d’un éclat nouveau. »
(Thomas Wodroow Wilson (1856-1924) Avocat, président
des États-Unis au cours de la première guerre mondiale.
Prix Nobel de la paix en 1919).

♦ « Ceux qui nient Dieu le signalent par leurs silences
obstinés ou par la révolte. » (Jean Guitton)

♦ « C’est par la prière que l’homme va à Dieu et que
Dieu entre en lui. II est absurde de prier le matin
et de se conduire le reste de la journée comme un
barbare. De très courtes pensées ou invocations
mentales peuvent maintenir l’homme en présence de
Dieu. Toute la conduite est alors inspirée par la
prière. Ainsi comprise la prière devient une manière
de vivre. »
(Dr Alexis Carrel, philosophe et biologiste français)

♦ « Ma plus grande découverte dans la vie, c’est que
Christ est mort sur la Croix pour mes péchés, et que
Dieu m’aime tant qu’Il a donné Son Fils unique.
La mort sera pour moi une rencontre personnelle avec
Dieu pour la vie éternelle en Sa Présence. »
(Bernard Langer, meilleur joueur de Golf Français
des années 198090)

♦ « Je réfléchis sur cet ordre de la nature, pour
l’admirer, pour adorer le sage Créateur qui s’y
manifeste. Il n’y a qu’un livre que je puisse
encore relire, c’est la Bible… Elle ne me quitte
plus. »
  (Jean-Jacques Rousseau)

♦ « La croix, c’est à la fois le pardon de ce que nous
sommes coupables et le soulagement véritable de ce
dont nous sommes victimes. Certaines de nos fautes
sont irréparables, particulièrement quand la mort
a passé. La croix du Christ, c’est la réparation de
l’irréparable. Nous pouvons déposer notre fardeau
tout entier, tel quel, en bloc, à la croix. »
(Paul Tournier, médecin genevois).

♦ « Les hommes ont plus que jamais soif de Jésus.
Il est la véritable réponse si nous voulons
vraiment la paix sur cette terre. »
  (Mère Térésa)

♦ « Si, aujourd’hui, je devais résumer aussi
brièvement que possible la cause profonde de
cette révolution désastreuse qui a détruit
environ 60 millions d’humains, je ne saurais
donner qu’une seule explication: l’homme a
oublié Dieu. »
(Alexandre Isaievitsch Soljenitsyne Écrivain
dissident soviétique né en 1918, Prix Nobel de
littérature en 1970)

♦ « Jusqu’à quinze ans Jésus-Christ n’existait pas
pour moi. A vingt ans, il n’était plus rien. Puis,
à vingt-huit ans, je suis parti seul sur la mer.
Jamais Jésus-Christ ne m’a quitté. Il était le
seul appui qui ne trompe jamais. Il m’approuvait
et m’aidait. C’est par lui que j’ai compris qu’il
fallait toujours aimer tous les hommes. »
(Alain Bombard, médecin et biologiste français)

♦ « Chez tout converti s’opère une rencontre,
c’est-à-dire un moment où quel que soit le
cheminement intérieur, l’idée fait place à une
personne, l’idée devient une personne. Dans la
rencontre à Emmaüs, les disciples reconnaissent
le Christ. Rencontre lumineuse, comme cela a été
dans mon cas. Tout d’un coup, l’être humain
découvre la personne divine. »
(André Frossard, journaliste et écrivain français)

♦ « Jésus-Christ est notre modèle, Jésus-Christ est
notre voie. Jésus-Christ est le Fils de Dieu incarné,
Jésus-Christ est Dieu. Sa vie, sa mort, sa
résurrection, son retour glorieux, sont les seuls
événements valables dans l’histoire des hommes sur
la planète Terre. »
(Olivier Messiaen (1908-1991) Compositeur français
contemporain, ornithologue, membre de l’Académie des
beaux-arts en 1967.)

♦ « J’ai lu je ne sais combien de fois les mêmes romans.
Surtout la Bible. Avant, j’étais croyant, mais non
pratiquant. Pendant ma captivité, j’ai redécouvert la
prière. Je priais, je priais ! Je n’arrêtais plus.
Un jour, un gardien m’a dit: – Prie pour ma fille,
elle est malade. Deux jours après, il dit: – Merci,
elle est guérie ! »
(Marcel Carton Otage français du Djihad islamique
au Liban. Séquestré durant près de 3 ans.)

♦ « Deux choses remplissent l’esprit d’admiration et
de craintes incessantes: le ciel étoilé au-dessus de
moi et la loi morale en moi. »
(Emmanuel Kant (1724-1804) Philosophe allemand,
auteur d’ouvrages sur la physique et l’astronomie.)

♦ « L’amour est un mystère extraordinaire que les mots
ne traduiront jamais parce qu’il vient de Dieu. »
(Paul Boudreau, écrivain).

♦ « La Bible est votre carte pour vous éviter le
naufrage, pour vous montrer où le port se trouve,
en vous montrant comment l’atteindre en évitant les
bancs de sable et les rochers. Coulez la Bible au
fond de l’océan et les obligations envers Dieu
resteront inchangées. Vous auriez le même
cheminement à faire mais sa lampe et sa direction
manqueraient, vous auriez le même voyage à faire
mais son compas et sa carte auraient passé
par-dessus bord. » (Henry Ward Beecher 1813-1887
philosophe et ministre de l’église de Plymouth,
il était prédicateur brillant et persuasif).

♦ « Le monde a été fait pour le corps, le corps pour
l’âme, et l’âme pour Dieu ».
  (Victor Hugo)

♦ « l’homme n’est pas en paix avec son semblable
parce qu’il n’est pas en paix avec lui-même. Et
il n’est pas en paix avec lui-même parce qu’il
n’est pas en paix avec Dieu »
  (Thomas Merton).

♦ « La figure de ce monde passe. Si tu te nourris
de ses vanités, tu passeras comme elle. Mais la
vérité de Dieu demeure éternellement; si tu t’en
nourris, tu seras permanent comme elle… »
(André-Marie Ampère (1775-1836) Physicien et
mathématicien français, édifia la théorie de
l’électromagnétisme. Le plus grand scientifique
du XIXe siècle, botaniste distingué,
minéralogiste éminent, mathématicien de génie)

♦ « Je me rappelle une jeune étudiante de
l’université qui m’avait déclaré : « on dirait
que toute cette histoire de foi est inventée par
des gens qui éprouvent le besoin psychologique
de croire ».
Je lui répondis que oui, les gens ont un besoin
psychologique de croire – tout comme certains ont
le besoin psychologique de ne pas croire. « Mais
quelle est la vraie raison pour laquelle vous ne
voulez pas croire ? Est-ce parce que vous refusez
les responsabilités qui accompagnent ce choix ?
Ou bien est-ce à cause de votre déception à ne
pouvoir vous changer vous-même ? Ou encore est-ce
parce que vous voulez continuer à sortir et faire
la fête ? » lui avais-je demandé. Elle avait été
totalement surprise, elle ne s’y attendait pas !…
Elle me dit : « comment avez-vous deviné ? C’est
un peu les trois à la fois ».
(Lynn Anderson, docteur en théologie).

♦ « Si certains se plaisent à élaborer des théories
sur un « Christ mythique », ils ne peuvent en tout
cas pas le le faire sur la base des preuves
historiques. L’historicité du Christ est aussi
évidente pour l’historien impartial que celle de
Jules César. Ce ne sont certes pas des historiens
qui propagent les théories du « Christ-mythe ».
( F.F Bruce. Le Dr. Bruce est professeur de
critique biblique et professeur émérite d’exégèse
à l’université de Manchester, en Angleterre.
C’est un exégète biblique de renommée mondiale).

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post