Osez avoir beaucoup de foi

La foi est une force spirituelle extrêmement puissante. Nous avons besoin de beaucoup de foi — une grande foi, une foi solide, une foi qui rend fort et donne du courage, une foi complètement folle, une foi en or, une foi ardente.

C’est la foi qui nous fait espérer et recevoir de grandes choses de Dieu.

Ce n’est pas quelque chose que l’on peut obtenir par un effort de volonté ou à la force du poignet, mais on peut ouvrir son esprit et la recevoir dans toute sa puissance en absorbant la Parole, à condition d’être humble et obéissant envers le Seigneur, et de revêtir Sa façon de penser.

Nous devons demander à Dieu d’accroître notre foi, et de nous fortifier lorsque nous sommes confrontés à des circonstances où notre foi se trouve mise à l’épreuve et poussée dans ses derniers retranchements.

Nous devons oser avoir la foi pour tout ce que le Seigneur nous demande de faire, pour tout ce qu’Il nous prédit, et pour l’onction qu’Il nous promet de donner aux autres.

Comme tous les hommes et toutes les femmes de Dieu qui nous ont précédés, nous devons sérieusement considérer en quoi nous plaçons notre foi, en quoi notre Sauveur souhaite que nous placions notre foi, et nous en tenir fermement à cette foi.

Avoir la foi c’est savoir.

C’est avoir l’assurance ou la certitude que telle ou telle chose va se passer, conformément à ce que Dieu a dit.

Donc, de quoi pouvons-nous être certains ? En quoi pouvons-nous avoir foi ? Quelles sont les choses en lesquelles nous pouvons oser croire ?

Voici cinq principes dans lesquels nous devons avoir la foi.

Commençons par le premier :

● Quand nous faisons ce que Dieu nous a dit de faire, ça marche toujours.

C’est le modèle que Dieu suit généralement :

Voilà le plan que j’ai tracé pour vous. Allez-y, lancez-vous par la foi : si vous obéissez et que vous persévérez, les bénédictions tomberont, les réponses arriveront, et la réussite et la victoire seront au rendez-vous.

Lorsque nous faisons ce que Dieu attend de nous, lorsque nous Le suivons, ça marche. Dieu n’a jamais connu la défaite, Il n’a jamais été battu. Ses enfants ne se sont jamais fourvoyés en suivant Sa volonté. Ses plans ne peuvent pas aller de travers.

Il est tout-puissant, rien n’échappe à Son contrôle.

● C’est Dieu qui est responsable ; et du moment que nous assumons notre responsabilité dans la prière, la foi, et l’action, Il se chargera de la plus grosse part du fardeau et du travail.

C’est le Seigneur qui édicte les règles. C’est Lui qui commande, et Son pouvoir est véritablement infini. Il n’est pas lié ni limité par quoi que soit et Il n’est pas soumis aux contraintes d’un corps physique comme nous le sommes.

Nous-mêmes, nous sommes faibles et bourrés de défauts, mais notre Dieu est invincible. Il a bien dit :

Contentez–vous de prendre position et de vous tenir là, car cette guerre n’est pas votre affaire, c’est celle de Dieu, dit l’Éternel. [1]

C’est encore plus vrai de nos jours. Lorsque nous allons au combat pour le Seigneur, c’est à Lui de combattre. Pour nous mener au combat, nous avons un Commandant en chef tout-puissant. Il est à même d’anticiper le déroulement des événements, ce qui n’est pas notre cas ; Il a une bien meilleure vision de ce qui va arriver, et comment et quand cela va se passer. Notre responsabilité à nous, c’est de suivre Ses directives et d’aller là où Il nous conduit.

Nous devons faire notre part et agir rapidement lorsqu’Il nous le commande, mais nous n’avons pas les épaules assez larges pour supporter tout le poids de ce qu’Il attend de nous.

Alors, laissons-le Seigneur porter la majeure partie du fardeau et assumer la responsabilité de la réussite de la mission. Après tout, c’est Sa bataille.

Ne limitons pas le Seigneur en essayant de nous débrouiller tout seuls. Nous serions ridicules de vouloir porter le fardeau par nous-mêmes.

Mais il va de soi que nous avons un rôle à jouer ; c’est un travail d’équipe entre le Seigneur et nous. Le Seigneur ne va pas non plus tout faire : notre rôle à nous c’est de L’écouter, Le suivre et Lui obéir.

Alors soyons des serviteurs dociles, faisons preuve de souplesse et d’ouverture d’esprit, et soyons prompts à obéir et à réagir ; restons en phase avec le Seigneur et avec notre stratégie spirituelle et nos co-équipiers — nos renforts du monde l’esprit.

Il va le faire, avec l’aide de nos co-équipiers célestes, et avec nous ici-bas.

Nous ne sommes que d’humbles instruments dans Ses mains, et de ce fait, nous pouvons avoir pleinement la foi que nos efforts seront couronnés de succès dès lors que nous nous tournons vers Lui et que nous suivons les instructions que nous avons reçues.

● Dieu en vous.

Croyez en l’onction que Dieu vous a donnée.

Croyez que si vous acceptez de Lui donner carte blanche dans votre vie, Lui et vous ne ferez plus qu’un.

Croyez que vous serez forts et vous ferez de grands exploits parce que vous connaissez votre Dieu.[2]

Un homme de Dieu a dit un jour :

D’une certaine manière, on pourrait dire que vous êtes tous des petits Jésus, puisque vous avez tous l’Esprit du Christ. Vous avez tous Jésus en vous. Chacun de vous manifeste l’amour du Christ, donc vous êtes tous censés être comme Lui. Vous appartenez au Christ, Il l’a dit : votre esprit, votre corps, votre cœur même, Lui appartiennent : vous Lui appartenez, corps et âme. [3]

Vous portez en vous la Parole de Dieu et la Parole de salut.

Jésus a dit :

Quand vous vivez la Parole, Ma puissance coule à travers vous, et d’une certaine manière, vous devenez la Parole vivante, tout comme J’étais la Parole vivante lorsque J’étais parmi vous. [4]

Je suis persuadé que lorsque nous vivons dans la Parole et que nous laissons Sa puissance couler à travers nous, nous devenons la preuve vivante de la puissance de Dieu et de Ses promesses.

Il est capital que vous croyiez en la puissance de Dieu en vous, la puissance dont Il vous revêt pour vous envoyer dans la mission qu’Il jugera bon de vous confier.

Je ne parle uniquement de la foi pour des miracles de guérison ou d’autres manifestations évidentes et visibles de la puissance de Dieu.

Vous vous dites probablement : Quand je me retrouverai dans une de ces situations critiques, je suis certain que le Seigneur me donnera le pouvoir d’y faire face.

Et c’est très bien, je ne dis pas le contraire.

Mais qu’en est-il de la foi de prendre la bonne décision lorsque vous êtes en plein brouillard mais que vous devez décider quoi faire sur le champ ?

Croyez-vous que si vous vous tournez vers le Seigneur, Il vous viendra en aide et vous donnera la sagesse nécessaire pour prendre les bonnes décisions ?

Avez-vous la foi que le Seigneur va vous donner des idées et des révélations qui vous permettront d’atteindre vos objectifs, même si vous ne vous considérez pas comme quelqu’un de très imaginatif ?

Avez-vous la foi d’avoir une intuition, ou de recevoir une réponse ou des instructions instantanément pour conseiller une personne qui se trouve confrontée à un problème grave ?

Croyez-vous que le Seigneur peut vous donner le don d’enseigner une leçon biblique à vos étudiants, même si vous ne l’avez jamais fait ou que vous n’avez pas beaucoup de temps pour vous préparer ?

Le Seigneur nous demande de faire preuve d’humilité et de nous appuyer sur Lui ; Il veut aussi que nous ayons confiance en Sa puissance et en l’onction qu’Il nous donne, et en Sa capacité à se servir de nous pour Sa gloire, même lorsque nous ne pensons pas en être capables.

Ayez l’humilité de croire que le Seigneur vous a donné une onction et que cette onction va se développer. Donnez-Lui toute la gloire et croyez que Sa puissance est en vous. Croyez que vous en êtes capable, simplement parce que c’est Lui qui agit par votre intermédiaire.

Je peux tout, grâce au Christ qui me fortifie. [5]

Mais ce trésor, nous le portons dans les vases faits d’argile que nous sommes, pour que ce soit la puissance extraordinaire de Dieu qui se manifeste, et non notre propre capacité. [6]

Demandez au Seigneur de vous montrer si votre foi dans le fait que Sa puissance se manifeste en vous personnellement comporte des lacunes.

Avez-vous mis des limites à ce que Dieu veut accomplir par votre intermédiaire, parce que vous ne croyez pas que Dieu peut tout faire — n’importe quoi — à travers vous ?

Jusqu’à quel point avez-vous foi dans l’onction qu’Il vous a donnée, et jusqu’à quel point exercez-vous cette onction ?

S’il y a bien une chose qui vous donne la foi, c’est d’obéir !

Quand vous savez que vous faites ce que le Seigneur vous a demandé, vous n’avez pas de problème à avoir foi en la Puissance de Dieu en vous. Croyez en Dieu qui agit  en vous.

Nous ne parlons pas d’avoir la foi de faire des choses que Dieu n’approuverait pas ou qui vont à l’encontre de Sa volonté.

On ne peut pas avoir la foi de faire une chose que Dieu ne nous a pas demandé ou montré de faire.

Mais ce que je veux dire, c’est que vous ne devriez pas mettre des limites à ce que vous seriez prêt à faire si Dieu vous le demandait.

Si Dieu vous demande de faire quelque chose, ayez la foi qu’Il vous donnera l’onction nécessaire, même si cela ne vous emballe pas ou que vous n’êtes pas sûr d’être à la hauteur, ou même si vous ne l’avez encore jamais fait.

Même si jusque-là, vous n’avez jamais été appelé à assumer une certaine responsabilité, si aujourd’hui Dieu vous le demande, ayez la foi que vous pouvez le faire.

Avoir foi en vous signifie avoir foi dans le Seigneur qui vous habite.

Cela suppose d’avoir l’humilité de reconnaître vos limites et, en même temps, reconnaître que le Seigneur peut faire n’importe quoi par votre intermédiaire.

Je peux tout, grâce au Christ qui me fortifie[7]

C’est le genre de foi qui permet à la puissance du Seigneur de se manifester pleinement dans votre faiblesse.[8]

Cela veut dire ne pas se fixer de limites personnelles, parce que rien n’est impossible pour le Seigneur.

C’est la foi qui n’hésite pas à s’approprier les promesses de Dieu.

C’est permettre au Seigneur de vous utiliser comme Il l’entend.

C’est une foi illimitée ; une foi qui ne se fixe ni n’admet aucune limite. Il s’agit de laisser la foi du Seigneur en vous déterminer ce que vous pouvez faire.

C’est avoir pleinement confiance en Jésus. Il ne s’agit pas d’avoir confiance en soi, mais d’avoir confiance dans le Seigneur et en Son infaillibilité, tout en ayant la foi d’agir en vous appuyant sur cette confiance.[9]

La foi est une vraie puissance spirituelle. Si vous êtes en phase avec la volonté de Dieu, et que vous avez une grande foi, vous serez en mesure de faire tout ce que Dieu  attend de vous, quoi que ce soit.

● La nouvelle onction que le Seigneur donne en fonction de notre besoin.

Vous ne devez pas seulement avoir foi en vous-mêmes — avoir foi en Dieu pour vous personnellement —, mais vous devez avoir foi en Dieu pour les autres.

Peut-être avez-vous —vous mêmes ou d’autres — fait certaines erreurs, dans le passé.

Peu importe, parce l’Esprit de Dieu fait table rase du passé : Il balaie les erreurs passées et les vieilles façons de penser qui tendent à nous imposer des limites dans ce que l’on peut faire ou ne pas faire.

L’Esprit de Dieu apporte un souffle nouveau, Il apporte la fraîcheur, Il ouvre la porte au miraculeux, au possible, et à la réussite.

Que ce soit en paroles ou en pensée, vous devez avoir foi et croire en vous et dans les autres.

Lorsque vous lisez les promesses du Seigneur où Il explique comment Il compte vous utiliser — vous ou vos co-équipiers —,  imaginez-Le en train de vous utiliser comme Il l’a promis.

Essayez de vous représenter comment cela va se passer concrètement, et demandez au Seigneur de vous aider à croire que c’est vraiment possible.

Le Seigneur a foi en vous. Vous pouvez accomplir la volonté de Dieu.

Non seulement Dieu peut se servir de vous, mais Il le veut. Et Il veut se servir des autres. Et si vous montrez aux autres que vous avez foi en eux et que vous croyez en eux, cela leur montre que Dieu a foi en eux, et cela les aide à croire en eux-mêmes.

Dieu a foi en chacun de Ses enfants.

Il a foi en tous ceux qui ne Le connaissent pas, et ceux qui Le connaissent mais qui se sont fourvoyés.

Si Dieu a foi en eux, qu’est ce qui nous empêche d’avoir, nous aussi, foi en eux ?

Un des plus beaux cadeaux que vous puissiez faire à une personne, c’est d’avoir foi en elle.

Tout le monde a besoin de savoir que quelqu’un croit en eux ! Alors donnons-leur ce cadeau généreusement. Tout le monde en a besoin. Vous aussi d’ailleurs. Alors donnez-le, et vous le recevrez, vous aussi.

● Les choses vont changer d’elles-mêmes, ou bien il faudra les changer, c’est inéluctable ; et le changement aura des effets bénéfiques.

Du fait que vous suivez Dieu pas à pas, les choses vont changer. Par exemple, vous essayez de faire certaines choses, et vous vous rendez compte au bout d’un ou deux ans, que les plans de Dieu ont changé ; et par conséquent, vous aussi vous allez devoir changer.

Nous savons que nous allons gagner le combat pour l’évangélisation du monde, et que nos efforts finiront par être couronnés de succès.

Mais la guerre est faite d’une multitude de batailles, et il est probable que vous perdrez quelques batailles ici et là. Cela n’a rien de surprenant. Il y a eu de nombreuses guerres dans l’histoire de l’humanité, au cours desquelles les vainqueurs eurent à subir quelques défaites, mais ils finirent par gagner la guerre.

Tout ne va pas marcher comme sur des roulettes et sans accroc.

Le Seigneur va faire des miracles en votre faveur, mais vous allez devoir vous battre pour triompher parce que le diable ne va certainement pas nous laisser le champ libre.

Mais dès lors que nous suivons le flot de l’Esprit de Dieu, nous savons que les choses ne peuvent que s’améliorer avec le temps. Le changement apportera des progrès et des améliorations, et au bout du compte la victoire sera au rendez-vous.

Tout processus de changement comporte des hauts et des bas. Alors ne cédez pas à la peur du changement.

Si quelque chose vous décourage ou vous pèse, cela ne vient pas du Seigneur, et vous n’êtes pas obligé de l’accepter.

Le simple fait que quelque chose a changé ne signifie pas pour autant qu’il y avait un problème auquel il fallait remédier. Le Seigneur amène souvent des changements, et le changement fait tout naturellement partie de la vie.

Nous voulons nous donner à fond pour annoncer l’Évangile, gagner des âmes et des disciples, et pour propager la foi sur toute la surface la terre, mais cela ne veut pas dire que chaque effort et chaque bataille sera forcément couronnée de succès.

Il suffit qu’un pourcentage suffisant de nos efforts soient couronnés de succès.

Les choses vont devoir changer au fur et à mesure que vous progresserez. Lorsque cela se produira, ayez confiance que le fait de changer ce qui doit l’être améliorera les choses — parce que c’est le cas.

N’envisagez pas les choses sous un angle négatif, sous prétexte que vous allez devoir procéder à des changements ou des ajustements. Au contraire, considérez que le changement est quelque chose de positif ; tant il est vrai que le fait d’être disposé à changer au moment voulu est primordial pour rester souple d’esprit.

Ce qui caractérise les gens qui ont beaucoup de foi c’est qu’ils ne s’inquiètent pas outre mesure. On dirait que certaines personnes font toujours confiance au Seigneur ; elles s’inquiètent rarement, elles se disent que tout finira par s’arranger, et les événements leur souvent donnent raison ! Hé oui ! C’est le principe même de la foi ! Si tu peux croire, tout est possible à celui qui croit.[10]

Alors, n’hésitons pas à croire, d’accord ? Parce qu’il nous sera fait selon notre foi et notre conviction.[11]

La grande foi, celle qui manifeste une grande confiance et qui est disposée à faire ce que Dieu attend de nous, constitue le summum de la soumission et de l’obéissance. L’une ne va pas sans l’autre.

Alors, osons avoir beaucoup de foi, afin de montrer de quoi nous sommes capables et de pouvoir prendre place parmi les géants de la foi au panthéon de Dieu.

Le Seigneur dit :

Ces hommes et ces femmes de jadis étaient des êtres humains comme vous — c’était des hommes et des femmes qui commirent des fautes et connurent l’échec ; ils étaient sujets aux mêmes passions, aux mêmes erreurs, aux mêmes péchés que nous. Mais ils choisirent de Me faire confiance et d’avoir la foi simplement parce que Je l’avais dit, ou parce que Ma parole le leur demandait. Parfois leur foi allait à l’opposé de tout ce que leurs cinq sens leur indiquaient… mais ils ont tenu bon, ils M’ont fait confiance malgré tout, et ils ont obtenu ce que Je leur avais promis !

Ils se sont accrochés à leur foi, sans hésiter, bien décidés à faire ce que Je leur demandais et à croire en Ma Parole — et ils y sont parvenus ! Et vous aussi vous le pouvez !

Ayez la foi, gardez la foi, et tenez-vous fermement à votre foi.

Qu’il vous soit fait selon votre foi.

Ceux qui ont beaucoup de foi recevront beaucoup de choses. Qu’en sera-t-il de vous ? Vous aussi, vous le pouvez ! [12]

***

[1] 2 Chroniques 20:17, 15

[2] Daniel 11:32

[3] Première publication, janvier 1986

[4] Première publication, octobre 2001

[5] Philippiens 4:13

[6] 2 Corinthiens 4:7

[7] Philippiens 4:13

[8] 2 Corinthiens 12:9.

[9] Première publication, août 2008

[10] Marc 9:23; Première publication, juin 1989.

[11] Matthieu 9:29

[12] Première publication, octobre 2006

***

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post