Noël, fête de l’Espoir

Thérèse Borchard

Noël inspire l’espoir. Les symboles et les histoires entourant la naissance de Jésus me murmurent à l’oreille : N’abandonne pas. Continue.

Voici quelques-unes des façons dont Noël m’enseigne des leçons d’espoir et me remplit d’optimisme.

Suivez l’Étoile Polaire

Une révélation est une prise de conscience soudaine de la signification d’une chose. Pour les chrétiens, l’Épiphanie est associée à la visite des Mages à Jésus. Ils ont été guidés par l’étoile de Bethléem qui annonçait la naissance du nouveau roi des Juifs. L’Épiphanie nous apprend à faire confiance à notre Étoile Polaire, la voix intérieure qui est guidée par l’Esprit et qui nous dirigera vers la bonté et la vérité.

Croyez

Noël consiste à croire en des choses qui défient toute logique : le Fils de Dieu naissant d’une vierge dans une étable remplie d’animaux de la ferme. Noël inspire la foi en Dieu et en sa bonté, sa vérité et sa beauté qui sont bien réelles mais pas toujours visibles.

Dites “Oui”

La plus grande histoire de courage jamais racontée est peut-être la réponse en trois mots de Marie à l’ange Gabriel lorsqu’il lui a expliqué qu’elle allait donner naissance au Fils de Dieu. Qu’il en soit ainsi, dit-elle, je suis la servante du Seigneur. La réponse de Marie suscite également l’espoir pour tous les croyants – qu’en disant oui à Dieu, nous participons à l’histoire chrétienne et trouvons un sens à la vie.

Parlez à vos anges

L’ange Gabriel ne nous apparaît peut-être pas aussi clairement qu’à Marie, mais nous sommes tous entourés d’anges auxquels nous pouvons faire appel pour obtenir des conseils et de l’aide chaque fois que nous en avons besoin. Noël nous rappelle la présence active des anges dans nos vies. Ils sont placés au sommet des sapins de Noël tels des signaux porteurs d’espoir qui nous rappellent que nous ne sommes pas seuls.

Acceptez votre Royauté

Le violet est traditionnellement la couleur de l’Avent. Il symbolise l’anticipation du Roi à venir, ainsi que la royauté et la noblesse. L’Avent nous apprend à anticiper les bonnes choses que nous ne pouvons pas voir et à nous souvenir de la présence du Roi des rois dans nos vies, qui nous comble de cadeaux. En tant que fils et filles du Roi, nous faisons partie de la famille royale. Nous pouvons embrasser notre noblesse et porter du violet tout au long de l’année.

Considérez les conifères

Les sapins décorent nos maisons et nos églises à Noël, nous rappelant la promesse de la vie éternelle et notre capacité à surmonter les difficultés. Le conifère reste inchangé au fil des saisons, inspirant un message d’espoir pour nous aider à persévérer dans l’adversité.

Persévérez dans l’obscurité

C’est dans l’obscurité que la lumière brille le plus. Dieu n’est pas venu dans notre monde à midi. Il est entré dans nos vies dans l’obscurité, nous montrant le chemin de la lumière, nous guidant vers l’amour et nous montrant comment surmonter les ombres et le noir. Noël nous enseigne que même lorsque les choses semblent sombres, nous pouvons faire confiance à la lumière éternelle.

***

Aujourd’hui

Marie Alvero

Après avoir connu tant d’insécurité et d’incertitude cette année à cause de la pandémie, est-il possible maintenant de penser au bonheur ?

Si vous êtes comme moi, le bonheur provient en partie du sentiment d’avoir un certain contrôle sur sa vie. Il vient de la capacité à anticiper les événements. Oui, il tient au fait de savoir.

Mais je lisais la Bible ce matin, et un passage m’a sauté aux yeux : Maintenant, écoutez, vous qui dites :

Aujourd’hui ou demain, nous irons dans telle ou telle ville, nous y passerons un an, nous y ferons des affaires et nous gagnerons de l’argent.

Vous ne savez même pas ce qui se passera demain. Qu’est-ce que votre vie ? Vous êtes une brume qui apparaît pour un petit moment et puis disparaît. Vous devriez plutôt dire :

Si c’est la volonté du Seigneur, nous vivrons et nous ferons ceci ou cela           (Jacques 4:13-15)

Nous ne sommes pas capables de prédire ce que nous allons faire ou quand nous allons le faire. Jésus nous enseigne à prier :

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour (Matthieu 6:11)

Lorsque Dieu dit aux enfants d’Israël de recueillir la manne, c’était quelque chose qu’ils devaient faire quotidiennement (sauf le jour du sabbat).

Dieu convient parfaitement que nous ne connaissions pas le lendemain, que nous devions Lui faire confiance et dépendre de Lui. Alors comment puis-je être heureuse en ces temps incertains ?

Je me suis attelée à cette question au cours des dernières semaines, et voici ma conclusion :

Chaque jour, je peux dire :

Voici le jour que le Seigneur a fait, je m’en réjouirai et je serai heureuse !

 Aujourd’hui est là, et je sais quoi en faire.

Quand il est difficile de penser à l’avenir, parce que tout simplement on ne le connaît pas, il faut vivre aujourd’hui, et faire de son mieux.

***

Voici quelques pensées qui vous aideront à bien finir cette année et commencer la suivante :

***

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post