Ce que vous devez savoir sur Pâques

Deuxième partie

(Assemblé par Patrick Etienne)

 Alors, qu’est-ce qui est arrivé pendant et après la crucifixion de Jésus-Christ ? Cette crucifixion n’était comme aucune autre. Des événements extraordinaires sont arrivés et ont changé à tout jamais l’histoire de l’humanité.

Crucifixion romaine et de Jésus :

 Ce sont les Romains qui ont inventé la crucifixion. Elle était la peine capitale, un supplice pour dissuader les criminels. Seuls, les citoyens romains avaient la tête tranchée, ils pouvaient avoir aussi recours au suicide.

Mais souvent, les soldats Romains voulaient finir le travail rapidement. Pour cela, ils brisaient les jambes des condamnés pour accélérer leur mort

Quand les soldats sont venus à Jésus, il était déjà mort. Et grâce à cela, Il a accompli ce que l’écriture a dit de lui : « Il garde tous ses os, pas un d’eux n’est cassé » (Psaumes 34 : 20)

 Evénements monumentaux à la mort de Jésus 

 Si vous lisez dans l’évangile de Matthieu, au chapitre 27, il y a des choses extraordinaires qui sont survenues :

Verset 38 : « Alors, sont crucifiés avec lui deux brigands, un à la droite, et un à la gauche » Nous savons ici que deux criminels sont crucifiés avec Jésus. 
Verset 45 : « Mais, depuis la sixième heure, il y eut des ténèbres sur tout le pays, jusqu’à la neuvième heure » Ce qui veut dire que le ciel était obscurci entre 11 : 00 du matin et 3 : 00 ou 4 : 00 de l’après-midi (comme on peut le voir quand le ciel est vraiment couvert lors d’une tempête)

Verset 46 : « Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une forte voix, disant: Éli, Éli, lama sabachthani ? C’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

La neuvième heure se situe entre 2: 00 et 3: 00 de l’après-midi. Ici, c’est un verset que beaucoup de gens, spécialement des Chrétiens, ne comprennent pas bien. Pour l’expliquer le plus simplement possible, cela veut dire que Dieu, le Père de Jésus, a dû se détourner un court moment pour laisser Jésus, son fils, ressentir la souffrance d’un pécheur avant sa mort, ce qui veut dire sans la présence de Dieu à ses côtés. Ce qui veut dire aussi, c’est que Jésus a été testé en tout point comme nous.

Verset 50 : « Et Jésus, ayant encore crié d’une forte voix, rendit l’esprit » Cette fois-ci, Jésus est mort, bien sûr comme nous nous entendons la mort physique du corps.

Verset 51 : « Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas; et la terre trembla, et les rochers se fendirent » Alors là, il y a du costaud qui arrive !

« Le voile du temple se déchira » Je dirais que le mot voile est bien léger, je l’appellerai plutôt un rideau épais de plus de 10 cm (4 inch en anglais), 18 m de haut environ. Un merveilleux tissu tissé ensemble.

Note : Dans l’ancienne alliance, une seule personne avait l’autorisation de pénétrer dans le lieu de la présence de Dieu (le lieu saint, le Saint des Saints). Le souverain sacrificateur devait se purifier et se revêtir d’un vêtement spécial. Il devait passer le voile et entrer dans le “saint des saints” où était l’arche de l’alliance. Une aspersion de sang était faite pour le pardon des péchés de tout le peuple. Il l’accomplissait une fois par an. Le voile séparait la présence de Dieu des hommes.

« Se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas » Ce qui est étonnant ici, c’est qu’il s’est déchiré de haut en bas ; un rideau de plus de 10 cm d’épaisseur !

Maintenant, une chose capitale arrive sous les yeux de centaines de Juifs venus au temple. L’Arche d’alliance représentait la présence de Dieu dans le temple, la présence de Dieu parmi les Juifs

Au même moment que Jésus meurt sur la croix, le rideau qui séparait le Saint des Saints se déchire en deux, et l’Arche d’alliance disparaît.

Croyez-moi, cela a dû être un sacré choc pour tous ces Juifs de voir un tel événement arriver ; cet immense rideau déchiré et l’Arche d’alliance complètement évaporé.

Les chefs religieux ont dû faire un sacré effort par la suite pour cacher tout cela au peuple, pour dissimuler la vérité. Ils ont dû vite faire recoudre le rideau et payer tous ceux qui avaient assisté à ce miracle pour qu’ils ferment leurs bouches.

 « Et la terre trembla, et les rochers se fendirent » Parlez-moi d’événements cataclysmiques. Ici, on assiste littéralement un tremblement de terre d’environ de 5 à 6 sur l’échelle de Richter.

Verset 52 : « Et les sépulcres s’ouvrirent; et beaucoup de corps des saints endormis ressuscitèrent » Non, ici, on ne parle pas « de morts-vivants », de quelques films hollywoodiens, mais de bel et bien de résurrections de Saints, de croyants de l’Ancien Testament.

Mais éclaircissons quelques points importants. Quand on lit la succession de ces événements, on a l’impression qu’ils arrivent tous en même temps, le même jour, au même moment, comme ils le montrent dans le film « Le Roi des rois »

Mais ce n’est pas le cas pour la résurrection des Saints, qui ne peut arriver qu’après la résurrection de Christ lui-même en premier, dans la journée du samedi. Donc, la résurrection des Saints n’a pu qu’avoir eu lieu que le samedi ou plus tard. (Voir I Corinthiens 15 : 20, 23)

« Beaucoup de corps des saints endormis ressuscitèrent » Ce passage a causé beaucoup de questions pour un bon nombre de personnes croyantes qui croient qu’il n’y a qu’une seule résurrection ; celle qui arrive avant la bataille d’Armageddon.

Ce n’est pas ce que dit la Bible, ni ce chapitre de Matthieu. Ici, on peut voir la première résurrection de tous les Saints (croyants) de l’Ancien Testament, après que Jésus a été ressuscité en premier.

Verset 53 : « Etant sortis des sépulcres après sa résurrection, ils entrèrent dans la sainte ville, et apparurent à plusieurs » Ici, cela dit bien « après Sa résurrection » Le restant du verset ne veux pas dire qu’ils sont tous entrés dans la ville pour se montrer aux gens. Imaginez un peu, tous ces Saints débouler dans les rues pour faire un carnaval ! Non, seulement quelques-uns qui avaient une mission spéciale ont dû le faire.

Verset 53 : « Et le centurion et ceux qui avec lui veillaient sur Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, eurent une fort grande peur, disant: certainement celui-ci était Fils de Dieu » Croyez-moi, cette crucifixion n’est pas passée inaperçu et elle a fait du bruit. Les soldats Romains ne devaient pas en mener large. Ils étaient très superstitieux et avaient une peur bleue des esprits des morts. C’est pour cette raison qu’ils ne s’aventuraient que rarement dans les catacombes, en dessous de Rome.

« Ils eurent une fort grande peur, disant: certainement celui-ci était Fils de Dieu » Sa mort et ces événements furent un incroyable témoignage pour ces durs soldats Romains. C’est la raison que Jésus a dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font » (Luc 23 : 34) Ici, Il parle de pardonner aux soldats Romains, pas aux Juifs haineux qui l’ont condamné si cruellement à une mort affreuse.

 Bref résumé :

 — Jésus comparait devant Ponce Pilate.

— Barabbas est relâché et Jésus condamné.

— Jésus est crucifié le jeudi vers la troisième heure.

— Le ciel est obscurci dès la sixième heure, entre 11 et 1 heure de l’après-midi jusqu’à la neuvième heure (2 et 3 heures de l’après-midi)

— Vers la neuvième heure (entre 2 et 3 heures) ou après 4 heures, mort de Jésus

— Pendant 3 jours et trois nuits, Jésus prêche aux esprits emprisonnés dans le sein de la Terre.

— Le soir de la crucifixion, un homme riche demande le corps de Jésus pour être mis au tombeau, juste avant que le Sabbat commence.

— Le vendredi et le samedi les Juifs célèbres la Pâque pendant le Sabbat.

— Jésus est ressuscité dans la journée du samedi.

Note : Ici, on ne peut pas être exactement à cheval sur les heures de ces événements, mais une chose est sûr c’est que la crucifixion a commencé vers la troisième heure  pour finir à la mort de Jésus à la neuvième heure en fin d’après-midi. Donc, Jésus est mort vers 3 et 4 heures de l’après-midi.

Le cœur de Jésus percé avec une lance

 « Les soldats donc vinrent et rompirent les jambes du premier, et de l’autre qui était crucifié avec lui. 

Mais étant venus à Jésus, comme ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes; 

mais l’un des soldats lui perça le côté avec une lance; et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau » 

 Ceci est un passage qui a une grande signification. Avant, les Juifs adoraient dans le temple de Dieu, à Jérusalem. Parce que l’Esprit de Dieu, sa présence (qui s’appelait Shekhinah, la divine présence de Dieu) habitait dans le Saint des Saints. Mais quand le voile (rideau) a été déchiré, la présence divine de Dieu a disparu avec l’Arche de l’alliance.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement que son Esprit d’amour et de vérité n’était plus restreint au temple à Jérusalem, mais pouvait vivre maintenant dans le cœur des hommes, où son vrai temple demeure. Pas dans un temple de pierre, mais dans un temple de chair.

Quand le soldat Romain enfonça sa lance, du sang et de l’eau sortirent du cœur de Jésus, ce qui veut dire que Jésus est mort le cœur brisé pour nous (Jésus était déjà mort quand le soldat lui transperça le cœur)

Le sang représente son sang versé pour nous. L’eau représente l’agonie de son cœur brisé, pas juste pour le corps, mais l’agonie de son cœur et de son esprit, pensant que Dieu l’avait abandonné : « Jésus s’écria d’une forte voix, disant: Éli, Éli, lama sabachthani ? C’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Matthieu 27: 46)

Pensez à cela, quelles agonies et souffrances que Jésus a dû souffrir pour nous pour que nous puissions avoir une place auprès de Dieu !

Note : La science récemment a découvert que les gens qui meurent dans une grande angoisse, une grande peine de cœur ou un immense chagrin, ont une grande accumulation d’eau dans le cœur.

Additionnelles notes :

 Qu’est devenu l’Arche de Dieu ?

 Eh bien ouvrez votre Bible et allez dans le dernier livre de l’Apocalypse (Révélation pour les Protestants, au chapitre 11, verset 19 :

« Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l’arche de son alliance apparut dans son temple, et il y eut des éclairs et des voix et des tonnerres et un tremblement de terre et une grosse grêle »

Voilà, vous avez la réponse ! Et ne comptez pas sur Indiana Jones pour la retrouver sur Terre, parce qu’elle est dans la cité de Dieu maintenant.

Qui sont tous ces Saints ressuscités après la résurrection de Jésus ?

 Tous ceux qui dans l’Ancien Testament regardaient par la foi la venue de Jésus-Christ. Comme Adam, Eve, Abel, Abraham, Moïse, David, Daniel, etc.

Quant aux Saints (qui ont reçu Jésus-Christ dans leur cœur) dans le nouveau Testament, ils devront attendre la seconde venue de Jésus-Christ à la fin des sept ans du règne de l’Antéchrist sur Terre, avant la grande bataille d’Armageddon.

Quel jour les Juifs et les Chrétiens se réunissaient-ils ?

 Les Juifs allez au temple le samedi, le jour du Sabbat (dernier jour de la semaine pour eux)

Les Chrétiens se réunissaient le jour d’après, (le dimanche pour nous aujourd’hui)

Au début, un bon nombre des Juifs circoncis convertis au Christianisme allaient au temple le samedi et se rencontraient le jour d’après, le dimanche, avec leurs frères et sœurs Chrétiens. Cela pour leur permettre de garder un bon profile avec leurs familles, la synagogue, et les chefs religieux.

En conclusion :

J’espère que ces deux blogs vous ont intéressé et vous ont appris de nouvelles choses. Bien sûr, je pense que tout le monde ne sera pas d’accord avec certaines choses que j’ai écrites, mais ça fait partie de la critique.

Je ne suis pas ici pour couper les cheveux en quatre ou passer mon temps à argumenter sans fin. Si vous avez une Bible, vous pouvez faire des recherches vous-mêmes si vous n’êtes pas d’accord avec moi.

Mais une chose essentielle qu’on a besoin tous de se rappeler, c’est que Pâques est la célébration de Jésus-Christ notre Seigneur, sa mort et sa résurrection. Aussi, combien il a dû souffrir par amour pour nous pour qu’on puisse retrouver notre place près de Dieu et de Lui.

Je termine en souhaitant que vous puissiez faire une rencontre profonde et spéciale avec « L’homme qui allait partout en faisant le bien » Qui a vécu pour l’amour et par amour, qui a partagé l’amour de Dieu avec tous, qui est mort par amour pour nous, pour que nous puissions vivre pour toujours dans l’amour !

Note de dernière minute :

 La majorité des gens ne réalisent pas ce que Jésus a dû souffrir. C’est pour cela que j’aime le film « La Passion du Christ » réalisé par Mel Gibson.

Ce film met l’accent sur les souffrances et sur la mort ; les tortures épouvantables que Jésus a dû endurer avant sa mort. Ce film n’a pas manqué de faire sensation et de déclencher la controverse… Cela se comprend !

Dans tous les films qui ont été réalisés sur ces événements, aucun ne montre le réalisme, la souffrance et la profondeur de l’agonie de Jésus, sinon le film de Mel Gibson.

Jésus, le Fils de Dieu, le Roi de l’univers, qui a été injustement accusé, humilié, fouetté, craché dessus, injurié, méprisé, transpercé par des épines, jeté à terre comme un criminel, obligé de porter un énorme morceau de bois, cloué sur ce bois, insulté, rejeté comme un vulgaire criminel, abandonné de tous, même par son propre Père pour qu’il ressente la mort d’un pécheur, et pour finir mourir le cœur brisé pour l’humanité, transpercé par une lance romaine…

Même encore aujourd’hui, ces mêmes personnes continuent de le haïr, de le persécuter et de le crucifier injustement… Tant de haine !

Mais la bonne nouvelle, c’est que des millions et des millions d’âmes ont traversé les portes dorées du Ciel pour vivre pour toujours, et continuent de le faire aujourd’hui même. Allez-vous faire partie d’un de ces heureux élus ? Tout ce que vous avez à faire pour en être sûr, c’est de recevoir le Fils de Dieu dans votre cœur maintenant en priant cette petite prière :

« Cher Jésus, je crois que tu es le fils de Dieu et que tu es mort pour moi. Je te demande maintenant humblement de rentrer dans mon cœur, et de me donner le don de la vie éternelle. Aide-moi à mieux te connaître en lisant la Bible, et à faire de mon mieux pour aimer mon prochain. Je prie cette prière en ton nom Jésus »

« Voici, je me tiens à la porte et je frappe: si quelqu’un entend ma voix et qu’il ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse ou Révélation 3: 20)

«  Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16)

Voilà tout ce que Pâques représente !… Et l’histoire n’est pas fini, elle ne fait que commencer…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post